Les 5 meilleurs livres de Maryse Condé

Les 5 meilleurs livres de Maryse Condé

Maryse Condé, née Maryse Liliane Appoline Boucolon le 11 février 1937 à Pointe-à-Pitre, est journaliste, professeure de littérature et écrivaine d’expression française, « guadeloupéenne indépendantiste » ainsi qu’elle l’a toujours revendiqué. Elle est l’autrice d’une œuvre conséquente de renommée mondiale.


1. Moi, Tituba sorcière

Moi Tituba sorcière Maryse Condé

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Abena, ma mère, un marin anglais la viola sur le pont du Christ the King un jour de 16** alors qu’il faisait voile vers La Barbade. C’est de cette agression que je suis née… »

Ainsi commence la roman que Maryse Condé a consacré à Tituba, fille d’esclave, qui fut l’une des sorcières de Salem.

Comment Tituba acquit une réputation de sorcière à La Barbade, comment elle aima et épousa John Indien, comment ils furent tous deux vendus au pasteur Samuel Parris qui les emmena à Boston puis dans le village de Salem. C’est là, dans cette société puritaine, que l’hystérie collective provoqua la chasse aux sorcières et les procès tristement célèbres de 1692.

Maryse Condé a choisi de nous parler de Tituba que l’Histoire a oubliée pour ne retenir que les sorcières blanches, celles qui furent pendues et qui inspirèrent Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller.


2. Ségou – Tome 1 – Les murailles de terre

Ségou tome 1 Les murailles de terre Maryse Condé

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

A la fin du XVIIIème siècle, l’Afrique est encore l’Afrique. Un continent noble et sauvage. Entre Bamako et Tombouctou, Ségou est un royaume florissant. Les Bambaras – polythéistes et animistes – un peuple invincible.

Culte des ancêtres, sacrifices rituels, chants des griots… tout semble immuable. Pourtant, de grands bouleversements se préparent L’esclavage fait rage. Les Européens se prennent pour de grands civilisateurs. L’islam – d’abord considéré comme une culture exotique apportée par les caravanes arabes – gagne du terrain…

Le temps des malheurs commence. La famille de Dousika Traoré – noble bambara – sera la plus touchée. Quatre de ses fils seront jetés comme des fétus de paille dans la tourmente de l’Histoire et auront des destinées terribles…


3. Ségou – Tome 2 – La terre en miettes

Ségou tome 2 La terre en miettes Maryse Condé

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

1860… L’Afrique n’est déjà plus ce qu’elle était. Les Européens font main basse sur les terres, enrôlent les hommes dans leurs armées ou les contraignent à courber l’échine sur leurs exploitations.

À Ségou – perle du royaume bambara – tam-tams et griots se sont tus. Un silence pesant, rompu à heure fixe par le cri des muezzins, s’est abbatu sur la ville. L’islam édicte ses lois…

Pris dans la tourmente des événements, écartelés entre plusieurs croyances, les descendants de Dousika Traoré traversent des épreuves effroyables, mais y puisent la force d’accomplir des exploits merveilleux, même si leur sang doit rougir à jamais la terre de leurs ancêtres.


4. La vie sans fards

La vie sans fards Maryse Condé

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« La Vie sans fards répond à une double ambition. D’abord je me suis toujours demandé pourquoi toute tentative de se raconter aboutissait à un fatras de demi-vérités. Trop souvent les autobiographies et les mémoires deviennent des constructions de fantaisie. Il semble que l’être humain soit tellement désireux de se peindre une existence différente de celle qu’il a vécue, qu’il l’embellit, souvent malgré lui.

Il faut donc considérer La Vie sans fards comme une tentative de parler vrai, de rejeter les mythes et les idéalisations flatteuses et faciles. C’est aussi une tentative de décrire la naissance d’une vocation mystérieuse qui est celle de l’écrivain. Est-ce vraiment un métier ? Y gagne-t-on sa vie ? Pourquoi inventer des existences, pourquoi inventer des personnages sans rapport direct avec la réalité ? Une existence ne pèse-t-elle pas d’un poids déjà trop lourd sur les épaules de celui ou celle qui la subit ? La Vie sans fards est peut-être le plus universel de mes livres.

J’emploie ce mot universel à dessein bien qu’il déplaise fortement à certains. En dépit du contexte très précis et des références locales, il ne s’agit pas seulement d’une Guadeloupéenne tentant de découvrir son identité en Afrique ou de la naissance longue et douloureuse d’une vocation d’écrivain chez un être apparemment peu disposé à le devenir. Il s’agit d’abord et avant tout d’une femme cherchant le bonheur, cherchant le compagnon idéal et aux prises avec les difficultés de la vie.

Elle est confrontée à ce choix capital et toujours actuel : être mère ou exister pour soi seule. Je pense que La Vie sans fards est surtout la réflexion d’un être humain cherchant à se réaliser pleinement. Mon premier roman s’intitulait En attendant le bonheur : Heremakhonon, ce livre affirme : il finira par arriver ».


5. Traversée de la Mangrove

Traversée de la Mangrove Maryse Condé

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

A Rivière au Sel, en plein cœur de la forêt, on veille un mort, un homme qui s’est installé dans le village quelques années auparavant et dont on ne sait pas grand-chose.

Est-il cubain ? colombien ? A-t-il déserté ? Pourquoi est-il revenu en Guadeloupe ? Les réponses ne sont pas claires.

Cependant peu importe la véritable identité de cet homme. Ce qui importe, c’est l’image que les individus gardent chacun de lui et les modifications qu’il a apportées dans leurs vies.

Dans le temps clos de cette seule nuit, au-delà de cette petite communauté, c’est toute la société guadeloupéenne d’aujourd’hui qui se dessine, avec ses conflits, ses contradictions et ses tensions.

error: Contenu protégé