Les 5 meilleurs livres de Marcel Pagnol

Les 5 meilleurs livres de Marcel Pagnol

Marcel Pagnol est un écrivain, dramaturge, cinéaste et producteur français, né le 28 février 1895 à Aubagne et mort à Paris le 18 avril 1974. Il devient célèbre avec Marius, pièce représentée au théâtre en mars 1929.


1. La gloire de mon père

La Gloire de mon père Marcel Pagnol

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Parce que j’ai maintenant des petits-enfants, j’ai souvent envie de raconter des histoires : c’est la fonction naturelle des grands-pères, et peut-être leur plus grand mérite.

Le mien me racontait Peau d’Ane, la Belle et la Bête, Riquet à la Houppe; mais aujourd’hui, les fées ne s’amusent plus à changer une citrouille en carrosse, et c’est grand dommage, car elles nous feraient, avec un potiron, une Citroën, avec un concombre, une Dauphine, et avec une hirondelle, une Aronde…

Pour moi, j’ai préféré vous raconter l’enfance d’un petit garçon, qui fut aussi celle de vos grands-pères, et qui n’est peut-être pas très différente de la vôtre, car les petits garçons de tous les pays du monde et de tous les temps ont toujours eu les mêmes problèmes, la même malice, les mêmes amours.


2. Le château de ma mère

Le château de ma mère Marcel Pagnol

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Cette histoire est vraie, mais elle s’est passée il y a bien longtemps, quand vos grands-parents étaient encore des enfants… A cette époque, des charrettes et des fiacres roulaient dans les rues, et quand une auto arrivait, on l’entendait venir de bien loin… Alors les chevaux prenaient le mors aux dents, et les gens couraient s’abriter sous les portes cochères…

Mais il a une chose qui ne changera jamais : c’est l’amour des enfants pour leur mère, et j’ai écrit ce livre pour apprendre aux petites filles comment leurs fils les aimeront un jour…


3. Le temps des secrets

Le Temps des secrets Marcel Pagnol

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les vacances à La Treille se poursuivent. mais ne se ressemblent plus: Lili doit travailler aux champs avec son père, et Marcel rencontre Isabelle, la fille du poète Loïs de Montmajour. Puis ce sera l’arrivée eu classe de sixième et l’entrée en scène de l’inénarrable Lagneau…

Poussé par ses lecteurs, et pour son propre plaisir, Pagnol décide de transformer son diptyque en tétralogie, et ses Souvenirs d’enfance en authentique roman de formation, du côté de Kim ou du Livre de la jungle.

Dans « Le Temps des secrets » (1960), le jeune Marcel trahit provisoirement l’amitié de Lili pour l’illusion de l’amour, et Pagnol l’écrivain prouve, lorsqu’il croque le poète alcoolique et sa grotesque épouse, qu’il n’a rien perdu de sa vis comica. Le projet prend de l’ampleur, et le livre se termine sans s’achever, dans l’attente du Temps des amours.  » La reine, naturellement, c’était elle, et le chevalier, c’était moi. Vous commençâmes par la fabrication de nos costumes, car comme toutes les filles, elle adorait se guignoliser.  »


4. Marius

Marius Marcel Pagnol

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le port de Marseille, dans les années vingt. Marius, le fils de César, patron du bar de la Marine, est partagé entre son amour pour Fanny la petite marchande de coquillages, et son désir de prendre la ruer, de parcourir le monde… Lorsque Marcel Pagnol, en 1929, fait représenter Marius sur une scène parisienne, sans doute ne se doute-t-il pas que ses personnages deviendront aussi célèbres qu’Harpagon ou monsieur Jourdain.

Deux ans plus tard, Pagnol et Alexander Korda en tirent un film, Raimu, Charpin, Orane Demazis, Pierre Fresnay reprennent leurs rôles, et la pellicule les immortalise. Ils feront le tour de la terre….  » Quand tu me parles sur ce ton, quand lu m’espinches comme si j’étais un scélérat… Je ne dis pas que je vais pleurer, non, mais moralement, tu me fends le cœur.  »


5. Le temps des amours

Le temps des amours Marcel Pagnol

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

 » Quand je revois la longue série de personnages que j’ai joués dans ma vie, je me demande qui je suis. J’étais, avec ma mère, un petit garçon dévoué, obéissant, et pourtant audacieux, et pourtant faible ; avec Clémentine, j’avais été un spectateur toujours étonné, mais doué d’une incomparable (je veux dire incomparable à la sienne) force physique ; avec Isabelle, j’avais couru à quatre pattes, puis je m’étais enfui, écœuré..

Au lycée, enfin, j’étais un organisateur, un chef astucieux, et je n’avais qu’une envie, c’était de ne pas laisser entrer les miens dans le royaume que je venais de découvrir, et où je craignais qu’ils ne fussent pas à leur place. « 

error: Contenu protégé