Les 5 meilleurs livres de la littérature anglaise

Les 5 meilleurs livres de la littérature anglaise

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres de la littérature anglaise.


1. Orgueil et préjugés (Jane Austen)

Orgueil et préjugés Jane Austen

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Élisabeth Bennet a quatre sœurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits…

À propos de l’auteur

Jane Austen, née le 16 décembre 1775 à Steventon, dans le Hampshire en Angleterre, et morte le 18 juillet 1817 à Winchester, dans le même comté, est une femme de lettres anglaise.


2. Jane Eyre (Charlotte Brontë)

Jane Eyre Charlotte Brontë

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Orpheline, Jane Eyre est recueillie à contrecœur par une tante qui la traite durement. Placée dans un orphelinat elle y reste jusqu’à l’âge de dix-huit ans. Elle devient alors institutrice dans une famille et tombe passionnément amoureuse du père de son élève. Un amour partagé, auquel elle résistera d’abord. Mais son sentiment, plus fort au tout, aura raison de ses incertitudes.

À propos de l’auteur

Charlotte Brontë, née le 21 avril 1816 à Thornton et morte le 31 mars 1855 à Haworth, est une romancière anglaise.


3. Le portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde)

Le Portrait de Dorian Gray Oscar Wilde

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Alors qu’il rend visite à son ami peintre Basil Hallward, Lord Henry rencontre le jeune Dorian Gray. Emerveillé par sa jeune beauté et sa naïveté, il se lie rapidement d’amitié avec lui et dit en plaisantant qu’une fois le portrait terminé, seul celui gardera à jamais cette beauté tandis que Dorian vieillira peu à peu. Le jeune homme déclare alors qu’il donnerait son âme pour que ce portrait vieillisse à sa place. A ces mots, tous rirent… sur le moment.

Effrayé par ce portrait si parfait, Dorian le laissera chez lui, protéger de la vue de tous, cachant honteusement le secret de son âme…

À propos de l’auteur

Oscar Wilde, dont le nom complet est Oscar Fingal O’Flahertie Wills Wilde, est un écrivain, romancier, dramaturge et poète irlandais né à Dublin le 16 octobre 1854 et mort à Paris le 30 novembre 1900.


4. Le chien des Baskerville (Arthur Conan Doyle)

Le Chien des Baskerville Arthur Conan Doyle 1

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Une malédiction pèse sur les Baskerville, qui habitent le vieux manoir de leurs ancêtres, perdu au milieu d’une lande sauvage quand un chien-démon, une bête immonde, gigantesque, surgit, c’est la mort.

Le décès subit et tragique de Sir Charles Baskerville et les hurlements lugubres que l’on entend parfois venant du marais, le grand bourbier de Grimpen, accréditent d’une façon saisissante la sinistre légende.

Dès son arrivée à Londres, venant du Canada, Sir Henry Baskerville, seul héritier de Sir Charles, reçoit une lettre anonyme : « Si vous tenez à votre vie et à votre raison, éloignez-vous de la lande. » Malgré ces menaces, Sir Henry décide de se rendre à Baskerville Hall. Consulté, Sherlock Holmes charge son fidèle Watson de l’accompagner.

Roman captivant, angoissant, Le Chien des Baskerville est l’une des plus célèbres aventures de Sherlock Holmes du grand Conan Doyle.

À propos de l’auteur

Arthur Conan Doyle est un écrivain et médecin britannique. Conan est l’un de ses prénoms et Doyle son nom de famille. Il doit sa célébrité à ses romans et nouvelles mettant en scène le détective Sherlock Holmes — considérés comme une innovation majeure du roman policier — et le professeur Challenger.


5. Nord et Sud (Elizabeth Gaskell)

Nord et Sud Elizabeth Gaskell

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

C’est le choc de deux Angleterre que le roman nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l’héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le presbytère familial dans un village du sud de l’Angleterre. Peu après son retour, son père renonce à l’Eglise et déracine sa famille pour s’installer dans une ville du

Nord. Margaret va devoir s’adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s’éveille à travers les liens qu’elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapports difficiles qui l’opposent à leur patron, John Thornton.

En même temps qu’un étonnant portrait de femme dans l’Angleterre du milieu du XIXe siècle, Elizabeth Gaskell brosse ici une de ces larges fresques dont les romanciers victoriens ont le secret.

À propos de l’auteur

Elizabeth Gaskell née le 29 septembre 1810 à Londres, morte le 12 novembre 1865 à Holybourne, près d’Alton dans le Hampshire, est une romancière britannique.

error: Contenu protégé