Les 5 meilleurs livres de la littérature africaine

Les 5 meilleurs livres de la littérature africaine

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres de la littérature africaine.


1. Tout s’effondre (Chinua Achebe)

Tout s’effondre Chinua Achebe

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dans le village ibo d’Umuofia, Okonkwo est un homme écouté dont la puissance et le courage sont vantés par tous, un fermier prospère qui veille sur ses trois épouses et sur ses huit enfants, un sage guerrier jouissant de la confiance des anciens.

Son monde repose sur un équilibre cohérent de règles et de traditions, mais l’extérieur s’apprête à violer cette réalité qui semblait immuable : les missionnaires d’abord, les colons britanniques ensuite vont bouleverser irrémédiablement l’existence de tout un peuple.

Tragique roman à la langue limpide, Tout s’effondre rend hommage à l’Afrique précoloniale à l’aube de sa décomposition. « Tant que les lions n’auront pas leurs propres historiens, l’histoire de la chasse glorifiera toujours le chasseur », dit un proverbe africain. Avec cette fable cruelle, Chinua Achebe devenait l’un des premiers lions du continent à prendre la plume.

À propos de l’auteur

Chinua Achebe, né Albert Chinualumogu Achebe le 16 novembre 1930 à Ogidi et mort le 21 mars 2013 à Boston, est un écrivain nigérian d’expression anglaise. Romancier et poète, il débute avec Le monde s’effondre qui est, avec Le Malaise, son œuvre principale.


2. Une si longue lettre (Mariama Bâ)

Une si longue lettre Mariama Bâ

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Une si longue lettre est une œuvre majeure, pour ce qu’elle dit de la condition des femmes. Au cœur de ce roman, la lettre que l’une d’elle, Ramatoulaye, adresse à sa meilleure amie, pendant la réclusion traditionnelle qui suit son veuvage.

Elle y évoque leurs souvenirs heureux d’étudiantes impatientes de changer le monde, et cet espoir suscité par les Indépendances. Mais elle rappelle aussi les mariages forcés, l’absence de droit des femmes. Et tandis que sa belle-famille vient prestement reprendre les affaires du défunt, Ramatoulaye évoque alors avec douleur le jour où son mari prit une seconde épouse, plus jeune, ruinant vingt-cinq années de vie commune et d’amour.

La Sénégalaise Mariana Bâ est la première romancière africaine à décrire avec une telle lumière la place faite aux femmes dans sa société.

À propos de l’auteur

Mariama Bâ, née le 17 avril 1929 à Dakar, et morte dans la même ville le 17 août 1981, est une femme de lettres sénégalaise. Dans son œuvre, elle critique les inégalités entre hommes et femmes dues à la tradition africaine.


3. L’étrange destin de Wangrin (Amadou Hampâté Bâ)

L’étrange destin de Wangrin Amadou Hampâté Bâ

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Amadou Hampaté Bâ, le grand défenseur de la tradition orale africaine né au Mali en 1901, raconte ici l’histoire d’un homme qui fut son ami. Cet homme, voué dès sa jeunesse au dieu « Gongoloma Soké », dieu des contraires et de la ruse, en portait lui-même les contradictions.

Bravant impunément la chance, il nous entraîne dans une suite d’aventures cocasses où nous le voyons, avec pour seules armes son intelligence et sa connaissance des hommes, se hisser au sommet de la puissance et de la fortune, dépouiller les riches au bénéfice des pauvres et, suprême exploit pour l’époque, rouler les « Dieux de la Brousse » d’alors : Messieurs-les-Administrateurs coloniaux ! Mais il arrive que les dieux se fâchent…

À propos de l’auteur

Amadou Hampâté Bâ, né en 1900 ou 1901 à Bandiagara et mort le 15 mai 1991 à Abidjan, est un écrivain et ethnologue malien, défenseur de la tradition orale, notamment peule.


4. Chaka – Une épopée bantoue (Thomas Mofolo)

Chaka – Une épopée bantoue Thomas Mofolo

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Chaka est le livre le plus célèbre de l’écrivain de langue souto, Thomas Mofolo. C’est une épopée inspirée de la vie réelle de Chaka (1786-1828) qui fonda un véritable empire en Afrique australe avant d’être assassiné par ses frères.

Voici ce qu’écrit JMG Le Clézio de ce livre où l’épopée est faite de la naissance d’un peuple :  » L’on entend ici la voix des pasteurs bassoutos, leurs paroles à la fois cérémonieuses et pleines d’humour ; l’on entend la voix des conteurs, des guerriers, des féticheurs, comme autrefois, dans les chansons de geste, la voix des soldats et des ménestrels.

Ce livre tragique et violent est aussi un livre d’images, un conte fabuleux, et un document sur la vie du peuple zoulou à la veille de l’arrivée des Oum’loungou, les Hommes Blancs. C’est bien là la force des grands poèmes épiques. Ils sont à la fois les livres d’un peuple, pleins de la vérité terrestre, et les messages secrets de l’au-delà.

Chaka, symbole de la grandeur et de la chute de l’empire zoulou, par son aventure exemplaire nous révèle un autre monde où les vérités essentielles sont encore vivantes. Alors, écoutant cette parole pleine de force, nous reconnaissons notre propre aventure, qui va du réel au magique « .

À propos de l’auteur

Thomas Mofolo est un écrivain du Lesotho de langue sesotho. On le considère généralement comme le premier romancier africain du XXe siècle.


5. Le feu des origines (Emmanuel Dongala)

Le Feu des origines Emmanuel Dongala

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Véritable saga au cœur de la colonisation, Le Feu des origines se propage de la brousse à la ville, sur les traces d’un héros en révolte, Mandala Mankunku

De sa naissance merveilleuse à ses dernières années, la vie de Mandala raconte l’histoire de son pays, le Congo, et de son continent, l’Afrique. La sanglante construction du chemin de fer congolais, la mise en coupe du pays, et jusqu’à l’utilisation massive des hommes lors de la guerre de 1940, où le Tchad, le Cameroun, la Centrafrique et le Congo constitueront les bases de «la France Libre».

Alors, balayé par le pouvoir colonial, usé par les luttes politiques puis la guerre, vieilli aux yeux même de ces enfants partis chercher la modernité en Occident, il restera à Mandala Mankunku à retrouver le feu des origines.

Le Feu des origines a reçu le Grand Prix littéraire d’Afrique Noire.

À propos de l’auteur

Emmanuel Boundzéki Dongala, né le 16 juillet 1941 à Alindao, est un écrivain et chimiste de la République du Congo.

error: Contenu protégé