Les 5 meilleurs livres sur l’inquisition

Les 5 meilleurs livres sur l’inquisition

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’inquisition.


1. Histoires de l’inquisition (Rémy Bijaoui)

Histoires de l'inquisition (Rémy Bijaoui)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Tout est connu de l’inquisition et de son terrible tribunal, machine à broyer les âmes et à supplicier les corps, au nom du dogme intangible. Le mérite de l’auteur est de reconstituer la réalité concrète de ce système à travers quelques épisodes saisissants qui nous montrent les pouvoirs extraordinaires d’une institution sept fois séculaire.

Avec le talent du conteur et la précision du juriste, Rémy Bijaoui nous propose une plongée dans les sombres eaux inquisitoriales : le bûcher de Montségur, le martyre des Vaudois d’Arras (qui n’est pas sans rappeler l’affaire d’Outreau), les procès retentissants d’Espagne (Carrenza, Perez), le cas Giordano Bruno, la chasse aux sorcières, le grandiose autodafé du 30 juin 1680, l’inquisition de Goa spectaculairement révélée par le médecin français Charles Dellon.

À propos de l’auteur

Rémy Bijaoui est avocat au barreau de Paris. Il a publié plusieurs ouvrages sur la justice et l’histoire, dont  »Voltaire avocat » (Tallandier),  »Prisonniers et prisons de la Terreur » et Le  »Procès Judas » (Imago).


2. L’Inquisition (Didier Le Fur)

L'Inquisition (Didier Le Fur)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Procès, tortures et bûchers : voilà ce qu’évoque l’Inquisition dans l’imaginaire collectif. Pourtant, ce tribunal pontifical, créé par Grégoire IX, avait une noble mission : sauver les âmes et défendre la chrétienté. Pour ce faire, elle s’était levée contre les hérétiques qui aspiraient à une autre pratique de la religion et menaçaient l’unité et la puissance de l’Église romaine.

Didier Le Fur corrige ici les idées reçues, éclaire d’un jour nouveau la justice inquisitoriale en France au Moyen Âge et met en évidence certaines falsifications de l’histoire, privilégiant ainsi la vérité historique aux dépens de la légende.

Une excellente synthèse qui permet de distinguer le vrai du faux.

À propos de l’auteur

Didier Le Fur est un historien et éditeur français, spécialiste de l’histoire moderne.


3. L’Église et l’inquisition (Grégory Woimbée)

L'Église et l'inquisition (Grégory Woimbée)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Emblème de la violence infligée à la conscience individuelle, le terme d’inquisition scandalise à juste titre nos contemporains en raison de sa charge symbolique. Ainsi, l’histoire de l’Inquisition contribue à jeter l’opprobre sur l’Eglise et ses interventions dans les affaires des hommes.

Pour réfuter toute récupération idéologique du phénomène, ce livre prend le parti de l’historien. Il revient aux évènements, les restitue dans la mentalité et les références sociales de l’époque non pas pour les justifier mais pour donner une connaissance précise de l’Inquisition. Le lecteur mesurera la portée exacte d’une accusation contre cette institution dont le spectre contribue toujours à discréditer l’Eglise catholique.

À propos de l’auteur

Grégory Woimbée, prêtre, né en 1976, Docteur en théologie (Grégorienne, Rome) et en histoire (Sorbonne, Paris), spécialiste de l’Inquisition à Malte au XVIIIe siècle, enseigne à la faculté de théologie Catholique de Toulouse.


4. L’inquisition espagnole : XVe-XIXe siècles (Bartolome Bennassar)

L'inquisition espagnole : XVe-XIXe siècles (Bartolome Bennassar)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Tortures, bûchers, sorcières et fanatisme sont les images que l’Inquisition espagnole (1479-1834) a laissées dans les consciences.

Créée pour combattre les conversos ou les morisques, qui s’obstinaient à rester secrètement juifs ou musulmans, elle s’empara ensuite du peuple chrétien pour le modeler selon les idéaux définis et les règles édictées par le concile de Trente. Elle commença la chasse aux livres, aux clercs audacieux, aux étudiants vagabonds que l’Europe de la Renaissance avait produits en abondance.

En même temps, elle mit à la disposition de l’Etat monarchique un peuple homogène, aux croyances et aux réflexes conformes. En luttant contre les minorités religieuses, l’Inquisition se mit en en réalité au service de l’Etat.

À propos de l’auteur

Bartolomé Bennassar, professeur à l’université de Toulouse, est spécialiste du monde méditerranéen aux XVIe et XVIIe siècles. Il a publié notamment, dans la collection  » Pluriel « , Le temps de l’Espagne avec Bernard Vincent.


5. Le Manuel des Inquisiteurs (Collectif)

Le Manuel des Inquisiteurs (Collectif)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ecrit au dernier quart du XIVe siècle, Le manuel des inquisiteurs était destiné, à l’origine, aux seuls évêques et inquisiteurs. Voici désormais à la portée de chacun la pratique inquisitoriale imposée par Rome, éditée dès 1503 et rééditée cinq fois, après remise à jour sur ordre du Sénat de l’Inquisition romaine, au cours des XVIe et XVIIe siècles.

Marqué du sceau de l’officialité, le Manuel dit le droit, établit la procédure – délation, poursuite, torture, aveu, prison, bûcher – et fournit la réponse papale à tous les problèmes que pouvaient avoir à résoudre les plus redoutables serviteurs de l’ordre catholique.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.

error: Contenu protégé