Les 5 meilleurs livres sur l'histoire de l'Ukraine

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire de l’Ukraine

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire de l’Ukraine.


1. L’Ukraine, une histoire entre deux destins (Pierre Lorrain)

L'Ukraine, une histoire entre deux destins (Pierre Lorrain)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Peut-on parler de malédiction ukrainienne ? Les crises succèdent aux crises et l’Ukraine surgit régulièrement dans l’actualité comme un diable de sa boîte et généralement, c’est dans un contexte de catastrophes, de rébellions contre le pouvoir ou de scandales : Tchernobyl, Révolution orange, EuroMaïdan, problèmes gaziers avec la Russie, élections à répétition, corruption, collusions entre oligarques et politiciens, instabilité politique chronique, etc.

Tout cela sur fond de divisions et de rivalités persistances entre les deux parties du pays, l’est – globalement tourné vers la Russie – et l’ouest qui regarde l’Union européenne avec les yeux de Chimène

Expliquer les raisons de cette situation hors normes en plongeant dans l’histoire récente de l’Ukraine, tel est le propos de l’ouvrage. Il revient sur l’histoire mouvementé de cet État qui a toujours cherché à exister sans y parvenir de manière durable. Plusieurs questions se posent sur les mythes et les réalités de l’identité ukrainienne. Quelles sont les racines historiques du  » peuple ukrainien  » ? Et d’ailleurs, un seul peuple ou plusieurs ?

Un chapitre sera consacré à chacune des étapes de la création de l’État ukrainien et à ses différents avatars jusqu’à aujourd’hui. La deuxième partie traitera des événements qui ont secoué l’Ukraine depuis novembre 2013 et qui, même s’ils n’ont pas dégénéré en guerre civile, ont provoqué l’une des crises internationales majeures en Europe depuis l’effondrement de l’Union soviétique.

En réalité, il n’y a pas une seule crise mais plusieurs qui s’emboîtent à la manière des matriochki de l’artisanat. Un chapitre sera consacré à chacune d’entre elles, à savoir crise économique, crise politique, crise institutionnelle, crise internationale.

À propos de l’auteur

Journaliste et écrivain, spécialiste de la Russie, ancien correspondant à Moscou, Pierre Lorrain est l’auteur de plusieurs livres consacrés à l’histoire et à la politique russes, notamment La Fin tragique des Romanov (Bartillat), Moscou et la naissance d’une nation (Bartillat) et La Mystérieuse Ascension de Vladimir Poutine (Le Rocher).

Il est très souvent sollicité dans les médias audiovisuels pour son expertise sur la Russie.


2. Ukraine 1933, Holodomor – Itinéraire d’une famille et témoignages de survivants (Philippe Naumiak, Anne-Marie Naumiak)

Ukraine 1933, Holodomor - Itinéraire d'une famille et témoignages de survivants (Philippe Naumiak, Anne-Marie Naumiak)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

HOLODOMOR est le terme qu’utilisent les Ukrainiens pour désigner le génocide contre le peuple ukrainien.

Philippe et Anne-Marie Naumiak, enfants d’un survivant du Holodomor qui a vécu en France pendant plus d’un demi-siècle, font le choix de témoigner pour l’Histoire : « Notre démarche n’est pas une quête de racines que nous n’avons, du reste, jamais oubliées. C’est un retour que nous savions inévitable aux sources d’une tragédie familiale, politique, mémorielle, nationale et religieuse dont nous sommes les témoins et les héritiers. »

Après avoir retracé l’itinéraire de leur famille, ils livrent au lecteur des récits authentiques, recueillis en Ukraine, dans lesquels les derniers témoins du Holodomor racontent l’horreur – inimaginable, indicible, absolue – qu’ils ont connue.

À propos de l’auteur

Philippe Naumiak est né en 1962 aux États-Unis d’une mère française et d’un père ukrainien. Il a étudié au Collège pontifical ukrainien de Rome puis à l’Institut des langues orientales de Paris, où il a consacré un mémoire de maîtrise à l’Ukraine de l’entre-deux-guerres. Il est l’auteur de deux ouvrages : Grammaire ukrainienne de base (Éditions géorgiennes francophones Iveria, Paris, 1991) et Nouvelles d’un pays perdu : Haute Bretagne (Éditions Thélès, 2006).

Anne-Marie Naumiak est née à Paris, en 1960. Elle a étudié à l’Institut des langues orientales de Paris, en maîtrise d’études ukrainiennes, et a obtenu un certificat d’enseignement du FLE à l’Université de Grenoble. Après avoir travaillé dix ans en Allemagne, dont six à l’internat ukrainien de Munich et quatre à Augsbourg où elle enseignait le FLE, elle a émigré au Canada en 2001. Devenue Canadienne, elle vit actuellement à Trois Rivières, au Québec.


3. Ukraine (Iaroslav Lebedynsky)

Ukraine (Iaroslav Lebedynsky)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’histoire de l’Ukraine est particulièrement peu connue en France. Elle n’a en effet généralement été étudiée qu’à travers les prismes russes, impérial puis soviétique.

Ce livre propose une rétrospective de l’histoire ukrainienne jusqu’à nos jours sous forme de questions/réponses. Evénements, controverses, débats anciens et actuels sont évoqués de façon claire et compréhensible de tous.

À propos de l’auteur

Ukrainien d’origine, Iaroslav Lebedynsky est né à Paris en 1960. Il est historien, spécialiste des anciennes cultures guerrières des peuples de la steppe et du Caucase. auxquelles il a consacré de nombreux ouvrages. Il enseigne depuis 1997 l’histoire de l’Ukraine à l’Institut national des langues et civilisations orientales de Paris


4. Ukraine : la vérité historique (Alexandre Wolkonski)

Ukraine : la vérité historique (Alexandre Wolkonski)

Disponible sur Amazon

Cet ouvrage est remarquable à plus d’un titre. C’est d’abord un rappel concis et documenté des racines historiques de la Russie. Érudit, le prince Volkonski nous fait toucher de près l’unité de cet immense territoire, gouverné pendant plusieurs siècles par une seule dynastie, celle des Rurikides, dont descend sa famille.

Les vicissitudes sont nombreuses, démembrement dû à l’invasion mongole, occupation de terres russes par la Pologne et la Lituanie, marche pour l’unité. Toutes participent de la formation de l’identité nationale, un facteur clef pour mieux comprendre les Russes et la Russie à travers l’histoire. Cette unité russe retrouvée devient la cible d’une politique concertée de l’Europe.

Les menées de l’Autriche-Hongrie, de l’Allemagne, puis celles des Etats-Unis d’Amérique et celles des anciens alliés de la Russie pendant la Grande guerre sont brillamment exposées et dénoncées avec vigueur par l’auteur, qui s’appuie là sur son expérience de militaire et de diplomate. Il remet les pendules à l’heure avec une vivacité qui tient constamment le lecteur en haleine.

Mais sa lucidité vis-à-vis des enjeux politiques n’a d’égale que son inquiétude face à la manipulation des esprits. Par ce biais, il nous offre aussi une image émouvante de son identité d’exilé, celle des Russes de la première émigration. La crise ukrainienne actuelle plonge ses racines dans ce passé complexe, le nier est une folie dangereuse.

En ce sens, ce livre apporte une aide précieuse à qui veut y comprendre quelque chose. Bien des éléments analysés par le prince Volkonski gardent une redoutable actualité : la haine de la Russie cultivée par certains, l’étonnement douloureux que cette agressivité suscite chez les Russes, l’hypocrisie intéressée des pays européens.

L’entreprise de désinformation se poursuit, favorisée comme jamais en Europe par l’ignorance de générations auxquelles on a enseigné le dédain de l’histoire et de la géographie.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.


5. Les guerres d’indépendance de l’Ukraine : 1917-1921 (Iaroslav Lebedynsky)

Les guerres d'indépendance de l'Ukraine : 1917-1921 (Iaroslav Lebedynsky)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Parmi les nombreux bouleversements qui ont suivi, dans l’est de l’Europe, la chute des empires russe et austro-hongrois, les tentatives d’indépendance de l’Ukraine (1917-1921) occupent une place à part. L’étendue du pays, sa population, son poids économique, en ont fait un enjeu âprement disputé entre les Ukrainiens de diverses tendances, les Russes « rouges » ou « blancs », mais aussi la Pologne et d’autres encore.

Le propos de l’ouvrage est de faire, pour la première fois en France, la synthèse de ces évènements, qui ont été déterminants pour la suite de l’histoire de l’Europe orientale et dont la connaissance est indispensable à la bonne intelligence de l’actualité agitée de cette région.

À propos de l’auteur

Historien français d’origine ukrainienne, Iaroslav Lebedynsky enseigne l’histoire de l’Ukraine à l’Institut national des langues et civilisations orientales à Paris. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Sarmates et Alains face à Rome (2010), La campagne d’Attila en Gaule (2011, 2013), La grande invasion des Gaules (2012) et Les mystères de la steppe (2015) parus chez LEMME Edit.

error: Contenu protégé