Les 5 meilleurs livres sur l'histoire du Niger

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire du Niger

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire du Niger.


1. Histoire du Niger (Collectif)

Histoire du Niger (Collectif)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Cet ouvrage présente l’histoire générale du Niger, des origines à la fin de la première République ; il comprend deux grandes parties : L’espace nigérien à l’époque précoloniale. Le Niger sous domination coloniale française.

Afin d’éviter de porter un jugement de valeur sur une période que l’histoire n’a pas encore prise en compte, l’auteur présente, en fin d’ouvrage, les principaux événements ayant marqué l’évolution du pays entre 1960 et 1974 ainsi que les différentes réalisations économiques, sociales et culturelles.

Jusqu’à la fin du XVe siècle, nous étudions l’histoire politique, militaire… d’Etats aussi divers que l’Empire songhay de Sonni Ali Ber et d’Askia Mohamed, les Cités-Etats hausa, le royaume du Kanem-Bomo, l’Aïr, le Kawar-Jado, I’Adar et l’Azawak.

L’étude des XVIIe et XVIIIe siècles nous montre l’émiettement de l’Empire songhay, la constitution d’un Etat zarma, l’affirmation des Etats hausa, la domination de l’Adar par l’Aïr, l’éclipse du Bomo et la mainmise des Touaregs immouzourag sur le Damargou.

La première moitié du XIXe siècle est marquée par le jihad d’Ousman Dan Fodio et la fondation de l’empire de Sokoto. Dans la seconde moitié du siècle, les zarma rejettent la domination peule ; l’anarchie s’installe dans l’Adar à partir de 1860 ; le Maradi, le Tassaoua et le Gobir demeurent indépendants des Peuls de Sokoto ; le Damagaram atteint son apogée avec le roi Tanimoune Dari et, au Bomo, la dynastie des Kanémi se substitue à celle des Sayfawa.

A la fin du XIXe siècle, les Français occupent le pays. S’ouvre alors une nouvelle page de l’histoire du Niger dont les trois principales phases étudiées ici sont : la période de l’exploration et de la conquête militaire de la colonie (1891-1922) ; l’âge d’or du colonialisme au Niger (1922-1945) : omnipotence des administrateurs, domestication des chefs traditionnels, exploitation économique, dépersonnalisation de l’homme nigérien ; le combat pour l’indépendance (1946-1960) : hommes politiques, syndicalistes, masses populaires et jeunes intellectuels du Niger mènent cette bataille pour la liberté, aux côtés de leurs frères de l’Afrique occidentale française.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.


2. La rébellion touareg au Niger (Lawel Chekou Koré)

La rébellion touareg au Niger (Lawel Chekou Koré)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Les prémices de la rébellion touareg sont obscures et il est difficile d’en fixer la date exacte. Pour cerner cet épineux problème qu’est l’éternelle reprise des armes par une partie de la communauté touareg, il convient d’abord d’étudier les causes aussi bien endogènes qu’exogènes de la persistance du phénomène, puis d’analyser dans un second temps les tentatives de résolution du conflit, tant celles réalisées par les Nigériens eux-mêmes que celles engagées avec les pays voisins ou la communauté internationale.

À propos de l’auteur

Le colonel de Gendarmerie Lawel Chekou Koré, né en 1957 à Bilma au Niger, est un officier supérieur qui allie l’expérience du commandement, l’épée, à celle de manier la plume. Il est diplômé du Collège Interarmées de Défense (École de Guerre) de Paris. Il a choisi d’étudier le phénomène de la rébellion touareg au Niger, une étude grâce à laquelle il a reçu le premier prix des Éditions L’Harmattan en 2009 à Paris.

Le colonel Lawel Chekou Koré a occupé les fonctions de Haut Commissaire à la restauration de la paix. Il est titulaire de plusieurs diplômes professionnels et universitaires, entre autres le brevet d’études militaires supérieures et le diplôme d’expert de la défense en management, commandement et stratégie, obtenus au CID de Paris ; une maîtrise en droit privé obtenue à l’université AMD de Niamey ; un master II en relations internationales option sécurité et défense obtenu à l’Université Paris II en France.


3. Le Niger (André Salifou)

Le Niger (André Salifou)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Riche de son passé précolonial, le Niger a été l’acteur d’une décolonisation enfiévrée avant de connaître cinq Républiques, trois coups d’Etat militaires, une Conférence nationale, une rébellion saharienne et deux retours à la démocratie.

Matière première stratégique soumise aux zigzags du marché, l’uranium l’a hissé vers la fortune, puis replongé dans une pauvreté où le maintiennent des sécheresses périodiques.

Tributaire pour les sept huitièmes de son territoire de l’aride Sahara, ce pays doit au voisinage de l’Algérie, Libye, Tchad, Nigéria, Bénin, Burkina Faso et Mali d’être souvent placé au carrefour des tensions.

À propos de l’auteur

Né en 1942 à Zinder, dans le Sud-Est de son pays, André Salifou a présidé successivement, de 1991 à 1993, la Conférence nationale du Niger et le Haut-Conseil de la République, parlement de la Transition. Il a par la suite été député et Ministre d’État.

Auparavant, André Salifou avait enseigné l’histoire et la géographie dans le Secondaire et, de 1979 à 1991, l’histoire de la colonisation et de la décolonisation à l’Université de Niamey.

De 1972 à 1979, il avait été fonctionnaire international à l’Agence de Coopération culturelle et technique, à l’Unesco et à l’Organisation commune africaine et mauricienne. André Salifou est l’auteur d’ouvrages consacrés notamment à l’histoire, à la pédagogie universitaire et au théâtre


4. Frontières de sable, frontières de papier – Histoire de territoires et de frontières, du jihad de Sokoto à la colonisation française du Niger, XIXe-XXe siècles (Camille Lefebvre)

Frontières de sable, frontières de papier - Histoire de territoires et de frontières, du jihad de Sokoto à la colonisation française du Niger, XIXe-XXe siècles (Camille Lefebvre)

Disponible sur Amazon

Présentation du livre

Les frontières africaines sont-elles les cicatrices de la violence des impérialismes étrangers en Afrique ? Ce lieu commun du partage de l’Afrique par les puissances coloniales a la vie dure. Mais, en cherchant à dénoncer l’arbitraire colonial, il réduit les configurations territoriales africaines à de simples conséquences de la domination européenne et fait des populations africaines des spectateurs passifs de leur propre histoire.

Aux antipodes de cette analyse, cet ouvrage propose pour la première fois une histoire longue de la constitution des frontières d’un Etat africain, le Niger, englobant dans un même regard un siècle d’histoire antérieure à la colonisation et soixante ans de domination coloniale.

Cet ouvrage raconte une histoire paradoxale, celle d’une poignée de militaires coloniaux, qui au début du XXe siècle instituent dans les plus grandes difficultés un gouvernement précaire qui s’appuie très largement sur les organisations politiques et territoriales locales et qui, ce faisant, contribuent à la fois à les vider de leur sens et à amoindrir leur importance.

Les frontières alors mises en place sont dans leur grande majorité le reflet des dynamiques historiques internes du Soudan central au XIXe siècle. Pourtant l’histoire de leur tracé a contribué à construire le grand récit d’Européens maîtres du jeu imposant sans considération le partage du monde.

À propos de l’auteur

Camille Lefebvre est chargée de recherche au CNRS et membre de l’Institut des Mondes Africains. Elle est rédactrice en chef adjointe de la revue Afriques, Débats, méthodes et terrains d’histoire.


5. Quand le Niger marchait au pas… (Stéphane Scrive)

Quand le Niger marchait au pas... (Stéphane Scrive)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Le Niger en 1982… Depuis huit ans, ce pays rude et pauvre comme ses habitants est dirigé d’une main de fer par un militaire ascétique au regard de feu, imposant un régime qui fait régner l’ordre et assure la sécurité.

C’est ce pays que découvre Antoine, de l’ambassade de France où il a été nommé. Il va connaître les détours de la politique menée tant par les autorités locales que celles de l’ancien colonisateur. Au fil du temps, il va prendre conscience des problèmes de survie que doit affronter la population.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.

 
error: Contenu protégé