Les 5 meilleurs livres d'Henri Troyat

Les 5 meilleurs livres d’Henri Troyat

Henri Troyat, né à Moscou le 1ᵉʳ novembre 1911, mort à Paris le 2 mars 2007, est un écrivain français d’origine russe, membre de l’Académie française. Il reçoit le prix Goncourt pour L’Araigne en 1938.


1. Viou

Viou Henri Troyat

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nous sommes en 1946. Enfant secrète et passionnée, la petite Sylvie, surnommée Viou, lutte pour retrouver le souvenir de son père, mort deux plus tôt, lors des combats de la Libération. Mais le choc a laissé un blanc dans sa tête. Sa mère, ayant du prendre un travail à Paris, l’a confié provisoirement à ses grands-parents paternels qui habitent Le Puy. Entre sa grand-mère, femme pieuse et austère que rien ne distrait de la mémoire de son fils disparu, et son grand-père malicieux, mais lointain, la fillette, âgée de huit ans, s’efforce d’affirmer à la fois son caractère et son goût dévorant de la vie.

Avec un art d’une discrétion incomparable, Henri Troyat évoque, par petite touches, les pensées et les sentiments de cette enfant singulière qui transforme en lumière tout le gris de l’existence. La sensibilité, l’ironie, la tendresse de l’auteur sont telles dans la peinture de ce monde puéril que le lecteur, peu à peu, rajeunit, devient lui-même Viou et se retrouve plongé, comme par magie, dans les exaltations et les angoisses de l’âge tendre.


2. Les semailles et les moissons – Tome 1

Les Semailles et les Moissons Tome 1 Henri Troyat

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les jours heureux et les travaux paisibles se succèdent à la Chapelle-au-Bois, une bourgade corrézienne plutôt déshéritée, à la veille de la Grande Guerre.

C’est là qu’a grandi Amélie Aubernat, entre un père maréchal-ferrant qu’elle adore, et une mère un peu fantasque qui tient la petite épicerie du village. À dix-huit ans, la jolie et farouche Amélie sait d’instinct qu’elle n’aime pas Jean Eyrolles, le fiancé qu’on lui destine et qui doit hériter de la scierie paternelle. En revanche, toutes ses pensées et tous ses sentiments vont vers Pierre Mazalaigue qui rêve, lui aussi, de l’épouser.

Ainsi débute cette chronique familiale exemplaire, cette fresque vivante et colorée, ce roman d’amour raisonnable et passionné, geste intimiste que le succès public a transformée en véritable légende.


3. La neige en deuil

La neige en deuil Henri Troyat

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Poignante et terrible confrontation de deux hommes, de deux idéaux, la neige en deuil place une tragédie de l’honneur dans le cadre splendide et inhumain des Alpes. Un grand avion venant des Indes s’est écrasé sur un pic neigeux. Les passions humaines les plus diverses éclatent devant le danger d’une expédition de secours.

Ce roman a valu à son auteur le Grand prix du Prince Rainier de Monaco.


4. Les semailles et les moissons – Tome 5 – La rencontre

Les semailles et les moissons Tome 5 La Rencontre Henri Troyat

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Paris, 1938. Elisabeth tient un petit magasin de disques, rue Marbeuf. Libre, solitaire, secrète, elle est décidée à défendre sa tranquillité coûte que coûte. Mais son caractère n’est-il pas un défi au destin ? Elle est entraînée dans d’orageuses aventures, auxquelles va bientôt se mêler le grondement de la guerre. A travers ces épreuves, Elisabeth s’efforce en vain de découvrir sa voie. C’est au moment où elle croit tout perdu qu’une rencontre décisive se produit, celle d’un homme qui lui rendra confiance en elle-même et en l’avenir.


5. Les semailles et les moissons – Tome 2 – Amélie

Les semailles et les moissons Tome 2 Amélie Henri Troyat

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Si l’on avait dit à Amélie, au temps où elle s’appelait encore Mlle Aubernat, qu’elle tiendrait bientôt un café rue de Montreuil, à Paris, elle aurait poussé les hauts cris, un café étant à ses yeux un lieu de perdition. Mais elle se marie avec Pierre Mazalaigue, quitte leur bourg natal de La Chapelle-au-Bois pour la capitale et, là, se laisse convaincre que le meilleur moyen de gagner leur pain est de devenir les patrons du Cycliste couronné.

Puis la guerre éclate. Amélie se retrouve seule, en cette année 1915, pour diriger les destinées du Cycliste. Elle se met à l’ouvrage avec vaillance, et s’habitue, peu à peu, aux clients, même aux terribles « blanchecailles » du lavoir voisin. A vrai dire, elle ne vit plus que dans l’attente des nouvelles de son mari. Chaque réunion rend plus cruelle la séparation suivante, avivée par l’angoisse qui est le lot de « ceux de l’arrière ».

C’est sur le retour de Pierre, grièvement blessé en 1916, que s’achève ce volume, le second de la série Les Semailles et les Moissons, où Henri Troyat peint avec un singulier bonheur l’existence quotidienne d’une famille modeste aux heures cruciales de la Grande Guerre.

error: Contenu protégé