Les 5 meilleurs livres sur la guerre de Vendée

Les 5 meilleurs livres sur la guerre de Vendée

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur la guerre de Vendée.


1. La guerre de Vendée – L’amnésie de l’histoire de France (Philippe Prisson)

La guerre de Vendée - L'amnésie de l'histoire de France (Philippe Prisson)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

La Guerre de Vendée, qualifiée par Napoléon, de Guerre de Géant, représente l’un des épisodes les plus tragiques de l’Histoire de France et demeure également peu connue des Français. Cette partie de notre histoire, comme vous allez pouvoir le découvrir, a été occultée par l’histoire officielle, et est absente des manuels scolaires.

Parfois dénommée Vendée militaire, la Guerre de Vendée se déroula au sud de la Loire, sur un territoire de dix mille kilomètres carré qui dépasse largement les limites du département de la Vendée.

En 1789, la Révolution est bien perçue et porteuse d’espoir pour une population paupérisée où la foi catholique est très ancrée, mais la Constitution Civile du Clergé et la conscription vont être les éléments déclencheurs, en 1793, d’une insurrection qui se poursuivra dans une guerre civile, et se terminera par une entreprise systématique d’extermination en masse de la Vendée, décidée et votée par la Convention.

Dans cette anthologie enrichie de cartes et d’illustrations qui décrivent cette période homérique de l’histoire de France, vous découvrirez :

  • “Les mémoires de la marquise de la Rochejacquelein”, l’ouvrage le plus célèbre qui décrit l’épopée de l’armée vendéenne ;
  • “Les généraux vendéens” de Jacques Crétineau-Joly”, qui raconte pour les sept principaux leurs aventures et leur destin commun;
  • “Du système de dépopulation” de Gracchus Babeuf”, qui dénonce le plan mis en place pour détruire la Vendée.

Marie-Louise Victoire de Donnissan, marquise de Lescure puis de la Rochejacquelein (1772-1857), est devenue célèbre par l’écriture de ses mémoires dans lesquelles elle raconte ses infortunes durant la guerre de Vendée.

Jacques Crétineau-Joly (1803-1875) fut historien, essayiste et journaliste légitimiste anti-révolutionnaire.

François Noël Babeuf, dit Gracchus Babeuf (1760-1797) fut un révolutionnaire qui forma la “conjuration des Égaux” contre le Directoire. Sa doctrine, le “babouvisme” a préfiguré le communisme.

Vous souhaitez comprendre ce qui s’est réellement passé, cette anthologie vous permettra de le découvrir.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.


2. La grande histoire des guerres de Vendée (Patrick Buisson)

La grande histoire des guerres de Vendée (Patrick Buisson)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Qui mieux que l’auteur de La Cause du peuple et directeur de la chaîne Histoire pouvait mettre en mots et en images la guerre emblématique de la Contre-Révolution ?

Patrick Buisson a réalisé de bout en bout ce superbe album qui comprend quelque 150 illustrations, dont de nombreuses méconnues ou inédites : tableaux, gravures, drapeaux, vitraux, emblèmes, armes et objets éclairent un texte original et enlevé qui fait une large place à des mémoires et témoignages contemporains.

À propos de l’auteur

Patrick Buisson, historien et politologue, dirige la chaîne Histoire. Il a publié l’année dernière le best-seller “La cause du peuple” ainsi que plusieurs albums, notamment sur “La guerre d’Indochine” et “La guerre d’Algérie”.


3. La Vendée-Vengé (Reynald Sécher)

La Vendée-Vengé (Reynald Sécher)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

On a voulu oublier la Vendée. Comme les camisards ou les cathares. Mais on n’efface pas les lieux trahis de la mémoire de la France.

A l’été 1790 se déclenche une réaction religieuse presque unanime contre la prétention des autorités révolutionnaires de réglementer le culte. Elle est suivie, trois ans plus tard, par le refus de la conscription au service d’une armée jugée impie.

En réponse à cette insurrection des humbles, la Convention a organisé l’ ” extermination ” des Vendéens, à commencer par les femmes, ces ” sillons reproducteurs “, et les enfants, de ” futurs brigands ” et l'” anéantissement de la Vendée ” ; 770 communes deviennent hors-la-loi et, comme tels, condamnés à la ” vindicte nationale ” ; le nom même de Vendée cède la place au département ” Vengé “.

Les moyens sont éloquents : camps, fours crématoires, sabrades. Les bilans, tant humains que matériels, sont impressionnants.

A sa sortie, voilà vingt ans, ce livre avait choqué par la crudité que révélaient les archives. Aujourd’hui que les recherches ont confirmé les travaux pionniers de Reynald Sécher, force est de reconnaître l’importance de cette contribution à l’histoire de la Révolution.

À propos de l’auteur

Reynald Sécher est docteur en histoire, écrivain et scénariste français. Il est créateur et directeur de la société Reynald Secher Éditions, professeur de relations internationales dans l’enseignement supérieur et président de l’association Mémoire du Futur de l’Europe.


4. La guerre de la Vendée et le système de dépopulation (Gracchus Babeuf)

La guerre de la Vendée et le système de dépopulation (Gracchus Babeuf)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

En 1795, dans un ouvrage publié à l’occasion du procès de Jean-Baptiste Carrier, l’auteur des noyades de Nantes, Gracchus Babeuf, père du communisme, l’une des grandes figures de la Révolution française, soulevait la question de fond de la nature de la répression perpétrée par la Convention en Vendée.

Ce livre doublement révolutionnaire par son contenu et son titre, Du système de dépopulation, se présente comme un réquisitoire très bien documenté, et d’une incroyable modernité, contre la politique dictatoriale menée par les Conventionnels et Robespierre en France, en 1793 et 1794, politique qui devait conduire, entre autres, à l’anéantissement et à l’extermination des Vendéens, Bleus et Blancs confondus, et de préférence des femmes et des enfants.

La nouvelle édition de ce texte est I’occasion pour Keynala Secher de reprendre, à travers une synthèse d’une clarté remarquable et à l’aide de nombreux documents inédits, la genèse des événements en Vendée et de définir un quatrième crime de génocide: le mémoricide; pour Jean-Joël Brégeon, de présenter la personnalité de Gracchus Babeuf; et, pour Stéphane Courtois, d’établir la filiation entre l’idéologie de Robespierre et celle de Lénine et des leaders communistes.

À propos de l’auteur

François Noël Babeuf, connu sous le nom de Gracchus Babeuf, né le 23 novembre 1760 à Saint-Quentin et mort guillotiné à Vendôme le 27 mai 1797, est un révolutionnaire français. Il forma la « Conjuration des Égaux » contre le Directoire et fut exécuté.


5. Guerre et paix en Vendée : 1794-1796 (Anne Rolland-Boulestreau)

Guerre et paix en Vendée : 1794-1796 (Anne Rolland-Boulestreau)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Il faut près de deux ans, entre mai 1794 et mars 1796, pour que la France tourne la page de l’insurrection vendéenne. Alors que se poursuit la «  guerre sans miséricorde  », les premiers pourparlers de paix sont initiés dès le printemps 1794.

Cette pacification militaire et politique est un processus complexe qui conduit Républicains et Vendéens à mettre fin à un conflit particulièrement violent et meurtrier. Un tel acte de concorde, qui suppose la réintégration de la Vendée dans le cadre national, ne peut se concevoir sans compromis. Combattants et civils doivent accepter les conditions d’une paix singulière, afin de permettre la reconstruction économique, sociale et morale d’un territoire ravagé.

L’histoire de France offre peu d’exemples de pacification d’une guerre civile. À partir de sources souvent inédites, Anne Rolland-Boulestreau explore l’aventure de la jeune République française en quête d’une paix nécessaire en Vendée.

À propos de l’auteur

Anne Rolland-Boulestreau est maître de conférences à l’Université catholique de l’Ouest. Spécialiste de la période révolutionnaire, elle vient de soutenir une habilitation à diriger des recherches.

Ses travaux portent sur les massacres de population en guerre civile et sur les modalités politiques de pacification. Elle a récemment publié Les Colonnes infernales (Fayard, 2015).

error: Contenu protégé