Les 5 meilleurs livres de Charles Dickens

Les 5 meilleurs livres de Charles Dickens

Charles John Huffam Dickens, né à Landport, près de Portsmouth, dans le Hampshire, comté de la côte sud de l’Angleterre, le 7 février 1812 et mort à Gad’s Hill Place à Higham dans le Kent, le 9 juin 1870, est considéré comme le plus grand romancier de l’époque victorienne.


1. Oliver Twist

Oliver Twist Charles Dickens

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dans un orphelinat de l’Angleterre victorienne, Oliver Twist survit au milieu de ses compagnons d’infortune. Mal nourri, exploité, il est placé dans une entreprise de pompes funèbres où, là encore, il ne connaît que privations et mauvais traitements. Oliver endure tout, jusqu’au jour où une provocation de trop le pousse à s’enfuir vers Londres.

Epuisé, affamé, il est recueilli par une bande de jeunes voleurs qui travaillent pour le vieux Fagin. Entre Dodger, Bill, Nancy et les autres, Oliver découvre un monde cruel où seules comptent la ruse et la force.

Arrêté pour une tentative de vol qu’il n’a pas commis sur la personne de Mr. Brownlow, Oliver ne trahit pas sa bande et s’attire la bienveillance du brave homme. Mais Fagin et Bill ne tardent pas à remettre la main sur lui et l’obligent à participer au cambriolage de la demeure de son bienfaiteur…


2. David Copperfield

David Copperfield Charles Dickens

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Orphelin de père, le jeune garçon rebelle sera séparé de sa mère pour l’internat puis envoyé à l’usine et laissé à lui-même mais ses péripéties l’amènent à faire la rencontre de personnages hauts en couleur et à vivre des aventures pleines de rebondissements.

À la fois tragique, humoristique, truffée d’anecdotes et très vivante, l’épopée du héros rencontrera un vif succès dès sa parution. De nombreuses adaptations, cinéma, dessins animés, BD en ont fait une œuvre à résonance universelle.

Le roman le plus célèbre et le plus autobiographique de Charles Dickens.


3. Les grandes espérances

De grandes espérances Charles Dickens

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Elevé, à la mort de ses parents, par le redoutable dragon domestique que le Ciel lui a donné pour sœur, Pip (Philip Pirrip) semble promis à l’existence obscure d’un jeune villageois sans fortune.

C’est compter sans la bienveillance des divinités tutélaires qui veillent sur son enfance.

Car Pip a le privilège de vivre au milieu de créatures singulières dont l’existence seule accrédite la croyance au miracle : il y a tout d’abord le sourire débonnaire, l’amitié protectrice et complice de son beau-frère, le forgeron Joe Gargery, puis la rencontre terrifiante mais bientôt miraculeuse d’Abel Magwitch, forçat au grand cœur, émule de Jean Valjean, qui saura lui rendre au centuple son modeste bienfait.

Mais il y a surtout la pittoresque Miss Havisham et son éblouissante protégée, Estella.

Estella au nom prédestiné, dont la froide et fascinante beauté exalte et désespère tout à la fois le jeune Pip : « J’ai regardé les étoiles et j’ai pensé que ce serait affreux pour un homme en train de mourir de soif de tourner son visage vers elles et de ne trouver ni secours ni pitié dans cette multitude scintillante. »

Car les « grandes espérances » qui portent le jeune Pip ne sont pas les aspirations prosaïques de l’Angleterre victorienne, sa recherche du confort ou de la respectabilité, mais bien les puissances du rêve qui nous font chercher le bonheur au-delà de la Sagesse.


4. Un chant de Noël – Histoire de fantômes pour Noël

Un chant de Noël Histoire de fantômes pour Noël Charles Dickens

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

«Le brouillard et le froid continuaient de croître. Un froid vif, pénétrant, cuisant. […] Le possesseur d’un jeune et maigre nez, grignoté et mâchonné par le froid comme les os sont rongés par les chiens, se baissa devant le trou de serrure de Scrooge pour le régaler d’un chant de Noël…»

«J’ai tenté, à travers ce petit livre plein de fantômes, de donner forme à une Idée qui ne doit en aucun cas fâcher mes lecteurs, ni les monter les uns contre les autres, ou contre la saison, ou contre moi-même. Qu’elle hante agréablement leurs maisons, et que personne ne souhaite jamais la faire disparaître.» Charles Dickens

Ecrit à la suite d’un voyage à Manchester, où Charles Dickens, visionnaire au grand cœur, avait défendu l’éducation comme moyen de lutte contre la pauvreté, Un chant de Noël préfigure les premières réformes pour humaniser le travail dans l’Angleterre industrielle de la reine Victoria.

L’histoire de Scrooge, vieil avare grincheux et solitaire que trois fantômes vont convertir, la nuit de Noël, à la gentillesse et à la bonne humeur, continue de séduire petits et grands depuis sa parution en 1843. Drôle et émouvant à la fois, ce conte renoue pour notre plus grand plaisir avec le mythe du paradis terrestre.


5. Contes de Noël

Contes de Noël Charles Dickens

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

On trouvera ici les deux charmants récits : Chant de Noël et Les `Carillons. L’auteur de David Copperfield et d’Olivier Twist a su déployer dans ces contes sa profonde connaissance du cœur humain, cette même sensibilité faite de bienveillance et d’humour qui lui permettent de ne jamais désespérer d’un homme, fût-il aussi impitoyable, aussi avare que le vieux Scrooge.

Dans ces cinq contes, Dickens célèbre l’esprit de Noël, le partage et la charité, et dénonce l’injustice sociale qui exclut les pauvres de cette fête. C’est un portrait truculent de la vie quotidienne et une condamnation sans appel de l’exploitation et de la misère. Ce message social, Dickens nous le donne en douceur, par le détour du conte et du fantastique.

Comme l’écrit Dominique Barbéris, «ces contes nous rendent un peu d’enfance à l’état pur, dans la vigueur native des sentiments : l’indignation et la pitié, le rire, la peur. Ils nous redonnent le bonheur oublié de nos premières lectures, ces lectures d’adhésion sans distance critique, sans réserve, non pas sceptiques et endurcies, mais merveilleusement sensibles et “crédules”».

error: Contenu protégé