Les 5 meilleurs livres de Carlos Fuentes

Les 5 meilleurs livres de Carlos Fuentes

Carlos Fuentes Macías, né à Panama le 11 novembre 1928 et mort le 15 mai 2012 à Mexico, est un écrivain et essayiste mexicain.


1. Terra nostra

Terra nostra Carlos Fuentes

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Paris, à la veille de l’an 2000.

Les flagellants investissent Saint-Germain-des-Prés. Les fumées de l’holocauste s’élèvent des tours de Saint-Sulpice.

Sur les quais, des femmes de tous âges accouchent d’enfants mâles, marqués du sceau de l’Usurpateur : une croix de chair sur l’omoplate et six orteils à chaque pied.

Il ne reste de l’Amérique latine que des terres ravagées et quelques réfugiés, mémoire de leur culture…

Abolissant toute chronologie au profit d’un temps réel qui contiendrait tous les temps, Carlos Fuentes nous restitue l’histoire et les mythes : Charles Quint, Philippe II, Charles II composent la figure du Grand Monarque. Don Quichotte côtoie Don Juan. Jeanne la Folle croise des inventeurs d’hérésie, des artistes et des fous, des criminels, de superbes personnages romanesques.

Un maître livre…


2. La mort d’Artemio Cruz

La Mort d’Artemio Cruz Carlos Fuentes

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Artemio Cruz, député, propriétaire d’un grand journal de Mexico, est brutalement atteint d’une grave maladie. Ce personnage puissant, qui a exploité à son profit des mœurs politiques corrompues dont les grands bouleversements sociaux favorisent l’épanouissement, s’efforce, sur la frontière de la mort, d’établir le bilan de sa vie désormais achevée.

Combattant de la Révolution, il a passionnément aimé, à vingt ans, une jeune fille, Regina, qu’il a retrouvée massacrée après un combat. Ce choc a marqué toute son existence, et l’idéal de sa jeunesse a fait place à une implacable volonté de puissance. Mais est-ce seulement de ce fait qu’a surgi l’Artemio Cruz de la réussite ?

Une peinture sans concessions d’une bourgeoisie issue d’une Révolution dont elle a trahi l’esprit. Mais aussi une méditation sur le destin de l’homme coincé entre la liberté et la fatalité.


3. Les années avec Laura Díaz

Les années avec Laura Díaz Carlos Fuentes

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Immense et ambitieuse saga familiale dont la parcours nous fait traverser tout un siècle, « Les années avec Laura Diaz » donne à Fuentes l’occasion de dresser un tableau assez vertigineux des grands événements qui ont marqués l’époque, au Mexique, en Amérique et en Europe. A travers les hommes de sa vie, Laura est amenée à vivre, dans sa chair, les espoirs, les désillusions et les horreurs qui furent le lot des contemporains du XXe siècle.


4. Apollon et les putains

Apollon et les putains Carlos Fuentes

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Acteur de série B au chômage, Vince Valera s’offre quelques jours de rêve à Acapulco. Des bars aux boites de nuit, de la piscine à la place, il traîne son ennui en essayant de se convaincre que l’avenir lui appartient encore. Pour se prouver sa virilité, il loue un voilier et emmène sept prostituées en croisière pour un étonnant voyage…


5. La plus limpide région

La plus limpide région Carlos Fuentes

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

On pourrait comparer cette œuvre fougueuse et violemment lyrique à un puzzle gigantesque dont les pièces innombrables auraient été démontées, dispersées, puis à nouveau rassemblées en désordre.

Si le centre même du livre – la pièce maîtresse du puzzle morcelée elle aussi – est situé à Mexico au cours de l’année 1951, les mille fragments qui viennent l’interrompre se jouent sur plusieurs plans où le temps et l’espace tour à tour se juxtaposent et se brisent.

La bourgeoisie, le prolétariat, l’aristocratie se disputent successivement le pouvoir, les privilèges du luxe et de la mauvaise foi. Là où se jouaient autrefois l’héroïsme et le goût du sacrifice, triomphent aujourd’hui l’égoïsme, l’abjection, et la passion d’opprimer chez ses héros les plus purs.

D’étranges figures humaines (prostituées et princesses, écrivains et actrices, politiciens, industriels et chauffeurs de taxi) tracent, à travers ce fourmillant tableau, des trajets qui, malgré une succession de ruptures ininterrompues, construisent petit à petit, avec un admirable sens de la mémoire et de l’observation, l’architecture du Mexique contemporain et de la société encore informe qui le compose.

error: Contenu protégé