Les 5 meilleurs livres d'Aharon Appelfeld

Les 5 meilleurs livres d’Aharon Appelfeld

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres d’Aharon Appelfeld.


1. Histoire d’une vie (Aharon Appelfeld)

Histoire d’une vie (Aharon Appelfeld)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Comment un enfant ayant tout perdu peut-il survivre plusieurs années seul dans les sombres forêts ukrainiennes ? Aharon Appelfeld a dix ans lorsqu’il s’échappe du camp. Sa longue errance le conduira, quatre ans plus tard, en Palestine.

Plongé dans le silence depuis le début de la guerre, il apprend une nouvelle langue. Il l’utilisera désormais pour tenter de relier les différentes strates de sa vie à leurs racines perdues.

À propos de l’auteur

Aharon Appelfeld, né le 16 février 1932 à Jadova, près de Czernowitz et mort le 4 janvier 2018 à Petah Tikva en Israël, est un romancier et poète israélien. Il est considéré comme un des plus importants écrivains israéliens de langue hébraïque de la fin du XXᵉ siècle.


2. Le garçon qui voulait dormir (Aharon Appelfeld)

Le garçon qui voulait dormir (Aharon Appelfeld)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Erwin a 17 ans lorsque, au sortir au sortir de la guerre, il se retrouve après une longue errance en Europe sur la côte de Naples au cœur d’un groupe de réfugiés apatrides. Il a tout perdu : père, mère, langue, environnement familier… et émerge peu à peu du sommeil auquel il a recours pour faire revivre tout un pan de sa vie anéanti.

Enrôlé, avec d’autres jeunes gens de son âge, par un émissaire de l’Agence juive, il se prête à l’apprentissage intensif de l’hébreu et à l’entraînement physique, quasi-militaire, que celui-ci leur impose chaque jour pour les préparer à une nouvelle vie dans l’État d’Israël sur le point de naître.

Vient le temps de la traversée en bateau sur une mer déchaînée, de l’immigration clandestine (la Palestine est encore sous mandat britannique) et de l’arrivée dans les montagnes de Judée où les jeunes pionniers sont affectés à la construction de terrasses agricoles. Erwin, comme tous ses camarades, accepte de changer de prénom et s’appelle désormais Aharon.

Lorsque la guerre d’Indépendance éclate, les jeunes pionniers sont affectés à des missions militaires. Erwin-Aharon, blessé au cours de l’une d’elle, restera de longs mois paralysé dans une maison de repos, subissant opération sur opération.

C’est là qu’il renoue avec le sommeil et le passé. Il craint de trahir les siens en adoptant une nouvelle langue et un nouveau pays et seuls ses échanges avec un médecin et ses discussions avec de vieux pionniers blessés l’aident à surmonter le sentiment de culpabilité qu’il le hante.

Peu à peu, une décision s’impose à lui : celle de mettre ses pas dans ceux de son père disparu, et devenir l’écrivain que celui-ci rêvait d’être.

Si dans chacun des romans d’Aharon Appelfeld on peut déceler un élément autobiographique, celui-ci est clairement une tentative de relier l’imaginaire et le vécu à travers l’insertion des noms de ses parents, ses grands-parents, et de son propre nom bien sûr, mais aussi d’extraits de poèmes ou de prose de ses jeunes années.

À propos de l’auteur

Aharon Appelfeld, né le 16 février 1932 à Jadova, près de Czernowitz et mort le 4 janvier 2018 à Petah Tikva en Israël, est un romancier et poète israélien. Il est considéré comme un des plus importants écrivains israéliens de langue hébraïque de la fin du XXᵉ siècle.


3. Adam et Thomas (Aharon Appelfeld)

Adam et Thomas (Aharon Appelfeld)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Quand la mère d’Adam le conduit dans la forêt, elle promet de venir le chercher le soir-même. «Aie confiance, tu connais la forêt et tout ce qu’elle contient », lui dit-elle.

Mais comment avoir confiance alors que la guerre se déchaîne, que les rafles se succèdent dans le ghetto et que les enfants juifs sont pourchassés ?

La journée passe. Adam retrouve Thomas, un garçon de sa classe que sa mère est également venue cacher là. Les deux gamins sont différents et complémentaires : Adam sait grimper aux arbres et se repère dans la forêt comme s’il y était né. Thomas est réfléchi et craintif.

À la nuit tombée, les mères ne sont pas revenues. Les enfants s’organisent et construisent un nid dans un arbre. Ils ignorent encore qu’ils passeront de longs mois ainsi, affrontant la faim, la pluie, la neige et le vent, sans oublier les questions essentielles : qu’est-ce que le courage ? D’où vient la haine ? Comment parlent les animaux ? Et Dieu, dans tout ça ?

À propos de l’auteur

Aharon Appelfeld, né le 16 février 1932 à Jadova, près de Czernowitz et mort le 4 janvier 2018 à Petah Tikva en Israël, est un romancier et poète israélien. Il est considéré comme un des plus importants écrivains israéliens de langue hébraïque de la fin du XXᵉ siècle.


4. Des jours d’une stupéfiante clarté (Aharon Appelfeld)

Des jours d’une stupéfiante clarté (Aharon Appelfeld)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Theo Kornfeld a vingt ans lorsqu’il quitte le camp de concentration que ses gardiens viennent d’abandonner à l’approche des Russes. Il n’a qu’un seul but : retrouver la maison familiale. Errant sur les chemins, blessés au plus profond d’eux-mêmes, les déportés qu’il croise lui rappellent l’horreur à laquelle il a survécu, tandis que d’autres figures émergent de son passé.

Celle de sa mère, Yetti, une femme à la beauté exceptionnelle, au caractère fantasque, qui aimait les églises, les monastères et l’œuvre de Bach. Celle de Martin, un père trop discret que Theo va apprendre à mieux connaître. Des jours d’une stupéfiante clarté raconte son voyage à travers les paysages d’Europe centrale baignés de lumière.

Chaque rencontre suscite en lui d’innombrables questions. Comment vivre après la catastrophe ? Comment concilier passé et présent, solitude et solidarité ? Comment retrouver sa part d’humanité ? Par-delà le fracas de l’Histoire, ce livre admirable est le récit d’une résurrection.

À propos de l’auteur

Aharon Appelfeld, né le 16 février 1932 à Jadova, près de Czernowitz et mort le 4 janvier 2018 à Petah Tikva en Israël, est un romancier et poète israélien. Il est considéré comme un des plus importants écrivains israéliens de langue hébraïque de la fin du XXᵉ siècle.


5. La chambre de Mariana (Aharon Appelfeld)

La chambre de Mariana (Aharon Appelfeld)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Avant de fuir le ghetto et la déportation, la mère d’Hugo l’a confié à une femme, Mariana, qui travaille dans une maison close. Elle le cache dans un réduit glacial d’où il ne doit sortir sous aucun prétexte. Toute son existence est suspendue aux bruits qui l’entourent et aux scènes qu’il devine à travers la cloison.

Hugo a peur, et parfois une sorte de plaisir étrange accompagne sa peur. Dans un monde en pleine destruction, il prend conscience à la fois des massacres en train de se perpétrer et des mystères de la sexualité.

Renouant avec le thème de l’enfant recueilli par une prostituée (présent dans Histoire d’une vie et Tsili), Aharon Appelfeld mêle l’onirisme et le réalisme dans ce roman doué d’une force hypnotique.

À propos de l’auteur

Aharon Appelfeld, né le 16 février 1932 à Jadova, près de Czernowitz et mort le 4 janvier 2018 à Petah Tikva en Israël, est un romancier et poète israélien. Il est considéré comme un des plus importants écrivains israéliens de langue hébraïque de la fin du XXᵉ siècle.

error: Contenu protégé