Trouvez facilement votre prochaine lecture
12 livres de référence sur l'anorexie pour mieux y faire face

12 livres de référence sur l’anorexie pour mieux y faire face

L’anorexie est un trouble du comportement alimentaire qui survient principalement à l’adolescence. Elle se caractérise par une phobie intense de prendre du poids et une perception déformée de son corps. Pour les proches, c’est une épreuve qui génère incompréhension et impuissance.

Comment surmonter l’anorexie ? Que faire pour soutenir un proche concerné et l’accompagner sur le chemin de la guérison ? Comment réapprendre à manger de tout dans des quantités suffisantes sans culpabiliser ? Comment reprendre du poids et l’accepter ?

Autant de questions, et bien d’autres encore, auxquelles répondent ces ouvrages de référence sur le sujet.


1. Sortir de l’anorexie et de la boulimie (Aude Réhault)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’anorexie mentale est la maladie psychiatrique la plus mortelle. La boulimie est très peu diagnostiquée et traitée. Ce constat d’échec des soins est d’autant plus alarmant que le nombre de personnes touchées augmente.

Ce livre permet de regarder au-delà de ce que la maladie donne à voir. Il propose un traitement global des enjeux psychologiques, diététiques et corporels. Il revient également sur les idées reçues les plus courantes qui pérennisent les incompréhensions et l’isolement des personnes qui en souffrent.

Il est destiné à toutes celles et ceux qui cherchent une trajectoire de soin individualisée, dans une démarche décentrée des obsessions du poids et de l’assiette. Il s’adresse évidemment aux soignants, proches et aidants qui souhaitent mieux comprendre et accompagner les personnes concernées par l’anorexie et la boulimie.

Éditions DUNOD ; 228 pages.


2. Un pas après l’autre – De l’anorexie aux marathons (Romane Lemière)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Alors qu’elle fête ses 18 ans, Romane n’est plus que l’ombre d’elle-même. La jeune femme pèse seulement 36 kilos ! Anorexique, cela fait des mois qu’elle ne s’alimente quasiment plus. Au point de frôler la mort et de devoir être hospitalisée.

C’est enfin le déclic : se rendant compte qu’il est vital de réagir, Romane décide de se faire suivre par des médecins et un psychologue. Et peu à peu, elle remonte la pente, se remet à courir, sa passion depuis toujours. À force d’efforts, en deux années difficiles, la jeune femme devient une marathonienne d’exception et reprend goût à la vie.

Dans ce livre, Romane raconte sa descente aux enfers, mais surtout son combat contre une maladie qui touche près de la moitié des adolescentes et conduit des milliers d’entre elles au suicide. Son récit est un témoignage d’espoir. Une formidable leçon de vie.

Éditions CITY ; 304 pages.


3. Il n’y a pas d’anorexiques heureuses (Jérôme Carraz)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’anorexie mentale est une maladie répandue dans la société occidentale. Régulièrement évoquée dans les médias, elle n’en continue pas moins de faire des ravages parmi la population, en particulier chez les jeunes filles et les femmes, même si les garçons et les hommes sont de plus en plus concernés eux aussi.

Cause de grandes souffrances et susceptible d’entraîner la mort si elle n’est pas traitée, l’anorexie demeure largement incomprise par le grand public et, bien souvent, par les personnes qui en souffrent. Loin de se limiter à une restriction alimentaire poussée à l’extrême, il s’agit, selon les termes de Jérôme Carraz, d’une véritable « addiction au vide » – addiction qui, comme toutes les autres, requiert des soins spécifiques sur le long terme.

S’adressant avec bienveillance et humanité aussi bien aux personnes anorexiques qu’à leurs proches et aux professionnels de santé, l’auteur analyse la nature de ce mal particulier, décrypte ses causes profondes (besoin d’apaiser des angoisses par l’hypercontrôle, réaction à un traumatisme, recherche d’une identité et d’un corps bien à soi, etc.) et la diversité de ses effets, tant sur le corps que sur l’esprit.

Soulignant les paradoxes propres à l’anorexie mentale, il en offre un tableau clinique complet, issu de sa longue expérience professionnelle, et propose des pistes solides de soins pluridisciplinaires en vue de la guérison. Car, en devenant acteur du processus de soins, le ou la malade peut guérir de l’anorexie.

Essentiel pour toutes les personnes anorexiques, pour leur entourage et pour les soignants désireux de mieux comprendre la maladie qu’ils doivent traiter, cet ouvrage constitue plus largement une lecture utile et salutaire pour tout un chacun par les questions qu’il pose sur notre société et sur notre rapport à nous-mêmes et aux autres.

Éditions ENRICK ; 192 pages.


4. Guérir de l’anorexie (Claire Barberis-Giletti)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’anorexie est un trouble alimentaire grave et relativement fréquent qui touche toutes les catégories sociales. Aujourd’hui, la prévalence de l’anorexie est de 1,4 % chez les femmes et de 0,2 % chez les hommes. Cette maladie touche principalement les jeunes de moins de 25 ans, et les femmes. Seule la moitié des personnes soignées en guérissent.

Claire Barberis-Giletti est passée par là au cours de son adolescence. Après 5 ans de souffrance, elle a réussi à en guérir définitivement et à reconstruire une vie pleine de sens. C’est pour aider les personnes malades à emprunter ce même chemin qu’elle a créé cette méthode sur-mesure en 10 étapes, venant compléter un suivi médical et thérapeutique. Avec cet ouvrage, elle aidera chacun à :

  • Renouer avec l’envie de vivre, une étape trop souvent oubliée dans les processus de soin, axés sur la reprise de poids ;
  • Dépasser les peurs et les blocages caractéristiques de cette pathologie en s’appuyant sur ses propres ressources ;
  • Réapprendre à manger de tout dans des quantités suffisantes sans culpabiliser ;
  • Reprendre du poids et l’accepter.

Grâce à son témoignage, à ses nombreux exercices et conseils pratiques, aux contributions de spécialistes (psychiatres, psychologues, nutritionnistes…), Claire Barberis-Giletti vous aidera à trouver en vous la force de guérir.

Éditions DE BOECK SUP ; 192 pages.


5. Une petite voix me disait de maigrir encore (Solène Revol)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Je me dirige vers la balance : 33,8 kilos. J’ai encore perdu du poids, une partie de moi est satisfaite. Mais je suis triste aussi : si je continue à perdre, je vais rester longtemps à l’hôpital. Or je dois passer mon bac… J’ai l’impression que la maladie me dévore. Qu’il ne reste presque plus rien de moi. Pourquoi suis-je si contente de maigrir encore ? »

Pendant près de deux ans, Solène connaîtra l’enfer de l’anorexie. Dans ce journal intime, elle raconte ce « monstre » qui s’invite à chaque repas et l’empêche de se nourrir : une petite voix obsédante qui lui renvoie l’image d’une fille « nulle », « énorme », « immonde ». À force de ténacité, d’amour des siens, d’accompagnement du corps médical, Solène finira par retrouver confiance en elle et goût à la vie. Une libération dont cette jeune fille rayonnante, aujourd’hui étudiante, souhaite témoigner pour toutes les autres.

« J’aimerais que ce livre aide les adolescents à mieux s’accepter, à lâcher prise. Qu’il encourage aussi les parents à demander de l’aide aux premiers signes de la maladie. L’anorexie est un cauchemar. À tout moment de la journée ou de la nuit, on se retrouve en détresse, seule, perdue… au bord du gouffre. »

Le témoignage bouleversant d’une guérison. Un magnifique message d’espoir.

Éditions POCKET JEUNESSE ; 288 pages.


6. Je ne voulais plus manger (Caroline Fronteau)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Caroline a toujours été l’enfant parfaite de la famille. Une fillette sage et brillante qui a toujours cherché à se conformer à l’image que les autres avaient d’elle pour être aimée et acceptée. Mais à 17 ans, lorsqu’elle quitte la maison familiale pour l’université, le cauchemar commence.

Déstabilisée par ce nouvel environnement, Caroline devient anorexique. Elle s’impose un contrôle absolu de la nourriture qu’elle voit alors comme un moyen de contrôler sa vie. Dans ce témoignage, elle raconte sa déchéance, les journées où elle ne pense qu’à maigrir, maladivement.

Entre dépendances affectives dévastatrices et passage à l’âge adulte difficile, c’est le récit d’une chute lente et pernicieuse. Mais c’est également un message d’espoir. Caroline raconte sa reconstruction, ce long chemin qui lui a permis d’apprendre enfin à s’aimer pour sortir de l’enfer de l’anorexie.

Éditions CITY ; 224 pages.


7. Ma victoire contre l’anorexie (Marine Noret)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Marine est aujourd’hui une jeune femme épanouie, qui adore ses proches et amis, le sport et l’aventure. Mais Marine n’a pas toujours été aussi pleine de vie. Plus jeune, elle n’était pas comme toutes les filles de son âge : elle était anorexique. Son apparence et son poids l’obsédaient au point de la mettre en danger et de passer plusieurs mois à l’hôpital.

Comment s’en est-elle sortie ? Quels sont les pièges de la dysmorphophobie dans lesquels elle est tombée ? Comment réagir face à l’indifférence des médecins et à l’incompréhension des proches ? Quel a été ce déclic qui lui a permis de se réinventer à travers le sport, au point de devenir une triathlète accomplie ?

Après une vidéo-confession marquante vue par plus de 700 000 personnes, Marine raconte dans ce livre les étapes qui l’ont menée de la maladie jusqu’à la guérison. Un témoignage positif, vrai message d’espoir, auquel chacun peut s’identifier. Elle est ce pont entre la maladie et l’épanouissement. Ce témoignage exceptionnel, auquel prennent part la mère et le frère de Marine, permet de mettre en lumière un sujet tabou qu’il faut enfin aborder. Avec pudeur, mais guidée par un vrai souci d’authenticité, Marine nous fait revivre son parcours, de sa période la plus noire à aujourd’hui.

Éditions AMPHORA ; 272 pages.


8. La faim du petit poids (Alexia Savey)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Voici un livre qui ne va pas vous laisser indifférents. D’abord parce qu’il parle d’un sujet grave, d’une maladie, l’anorexie mentale. Mais aussi parce que ce n’est pas un énième ouvrage scientifique écrit par un thérapeute quelconque. Non, il s’agit du journal précis et détaillé d’une jeune fille, elle-même anorexique, qui a su détailler, décrire et même expliquer les symptômes de sa maladie, ses conséquences ainsi que les mécanismes physiques et psychiques qui la caractérisent.

Un témoignage forcément indispensable, une véritable analyse clinique parfaitement documentée, vécue de l’intérieur. L’auteure a ainsi particulièrement bien compris les raisons de son mal et l’impuissance du corps médical en la matière, lequel continue de croire qu’il suffit de nourrir l’anorexique pour le guérir. Tout en expliquant qu’on n’en guérit jamais, en réalité.

Tantôt sombre, tantôt pleine d’espoir, l’écriture syncopée nous plonge presque immédiatement dans une sorte de transe, irrésistible, étouffante même parfois. On ne lit plus Alexia, on devient Alexia, par la magie et le rythme hypnotique de mots qui viennent des tripes. Véritable radiographie de son état intérieur, sa prose rythmée donne forme et vie à l’anorexie, la transformant tantôt en monstre, tantôt en double maléfique de l’auteure, suggérant même parfois une entité de substitution à ce père jamais connu.

Non pas un livre, finalement, mais plutôt cinq en un :

  • Un livre-démonstration pour comprendre ce qu’est VRAIMENT l’anorexie mentale.
  • Un livre-thérapie pour la jeune écrivain en devenir dont on ne peut que ressentir le puissant souffle littéraire.
  • Un livre-soutien propre à porter la voix des anorexiques, mais aussi de tous ceux qui, confrontés ou non à la maladie chez un proche, se trouvent souvent désemparés par des comportements qu’ils ne comprennent pas.
  • Un livre-document qui expose avec intelligence et sensibilité tout ce que l’anorexie engendre comme contraintes, décortiquant l’ambiguïté des rapports conflictuels avec soi-même comme avec les autres dans une quête perpétuelle et inassouvie d’amour, révélant aussi la masse de souffrance physique et psychique ressentie par l’anorexique qui refuse pourtant l’idée qu’il est malade.
  • Un livre-référence enfin, qui propose de vraies pistes de réflexion et des suggestions pour une meilleure prise en charge de cette pathologie parfaitement réelle, véritable cancer de l’âme dont le malade n’est ni coupable ni même responsable, en dépit de ce que la plupart des gens, médecins et psys compris (!) auraient tendance à croire.

Éditions KAWA ; 246 pages.


9. Comment aider votre fille à sortir de l’anorexie (Yves Simon, Isabelle Simon-Baïssas)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Votre fille est préoccupée par son poids, elle maigrit trop ? Son alimentation et son attitude vous inquiètent ? Souffre-t-elle d’anorexie ? Inquiets, culpabilisés, vous ne savez plus quelle attitude adopter. Et, bien souvent, votre fille refuse vos conseils et votre aide. Pourtant, votre rôle de parent est primordial.

Vous trouverez dans ce livre des conseils et des directives claires, fruit de vingt-cinq années de pratique thérapeutique, qui vous permettront de mieux communiquer avec votre fille et de l’aider à retrouver le goût de manger et de vivre. Reprenez confiance et espoir : il est possible de sortir de l’anorexie. Et les parents peuvent être de précieux alliés sur le chemin de cette guérison.

Yves Simon est psychiatre et psychothérapeute, fondateur d’un centre spécialisé dans le traitement des troubles alimentaires de l’adolescent et de l’adulte. Isabelle Simon-Baïssas est psychologue et psychothérapeute.

Éditions ODILE JACOB ; 235 pages.


10. Faire face à l’anorexie (Alain Perroud)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’anorexie mentale, maladie fréquente débutant le plus souvent à l’adolescence, se caractérise par une perte de poids très importante, souvent à la suite d’un régime alimentaire. Cette maladie est en nette augmentation ces dernières années, en liaison avec l’image idéale de minceur véhiculée par les médias et la mode.

Le risque de mortalité est important. Les conséquences médicales à long terme, comme les troubles osseux liés à la décalcification, sont irréversibles, et les conséquences psychologiques et relationnelles très lourdes. Une prise en charge précoce est une urgence médicale nécessitant un diagnostic rapide, des soins ambulatoires faisant participer les parents, et si nécessaire une hospitalisation.

Le programme présenté dans cet ouvrage permet aux patients anorexiques de s’affranchir de leur trouble grâce aux thérapies comportementales et cognitives. Après une introduction expliquant les principes de base, il donne toutes les clés pour reconnaître la nature exacte du trouble et l’évaluer ; établir sa motivation pour se soigner ; construire son analyse fonctionnelle personnelle et définir un plan d’action ; mettre en œuvre et dominer toutes les étapes de la guérison.

Grâce à ses nombreux exemples, exercices, conseils et outils, cet ouvrage peut être utilisé de plusieurs façons : pour s’informer et comprendre ; de manière autonome pour savoir ce qu’il faut faire et ne pas faire ; avec l’aide de son médecin généraliste ; en support à une thérapie individuelle conduite par un spécialiste des thérapies comportementales et cognitives ; dans le cadre d’une thérapie de groupe.

Éditions RETZ ; 248 pages.


11. 50 exercices pour sortir de l’anorexie (Solange Cook, Catherine Doyen)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’anorexie est un piège dont on a les plus grandes difficultés à se sortir. Voici 50 exercices pour apprendre, quand on est adolescent, à mieux vivre son corps, à se débarrasser des idées envahissantes et à contrôler les comportements liés à la maladie. 50 exercices pour mieux se connaître, renforcer son estime de soi, faire face à ses conflits intérieurs ou à ses problèmes relationnels, et retrouver l’envie de vivre.

Carnet de bord pour aller de l’anorexie à la liberté, ce livre est également destiné à l’entourage et aux professionnels de santé, pour comprendre, communiquer et accompagner. Unique en son genre, il s’adresse directement aux jeunes de 12 à 18 ans et leur propose des moyens concrets pour se battre contre la maladie.

Solange Cook est psychologue et thérapeute familiale dans le service de pédopsychiatrie de l’hôpital Robert-Debré à Paris. Catherine Doyen est médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne et à l’hôpital Robert-Debré, à Paris. Toutes deux travaillent depuis plus de quinze ans avec des adolescents anorexiques. Elles ont créé ensemble une unité spécialisée dans la prise en charge des troubles du comportement alimentaire à l’hôpital Robert-Debré.

Éditions ODILE JACOB ; 211 pages.


12. Comment sortir de l’anorexie ? (François Nef, Yves Simon)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’anorexie n’est pas un mal incurable, comme on l’a longtemps prétendu. Aujourd’hui, on peut soigner cette maladie. Pour la première fois, voici un livre qui considère que la personne anorexique peut guérir par elle-même, avec l’aide de son entourage. Non, les anorexiques ne sont pas des malades passifs ou rebelles. Oui, il est possible de s’en sortir et de réapprendre à vivre, durablement.

Yves Simon et François Nef proposent une méthode pour :

  • Mettre fin à l’hypercontrôle du poids
  • Supprimer les crises de boulimie
  • Améliorer son estime de soi
  • Changer ses relations avec les autres
  • Accepter de reprendre du poids
  • Retrouver le goût de vivre.

Yves Simon est médecin psychiatre. François Nef est psychologue. Tous deux sont spécialistes des conduites alimentaires et des thérapies cognitives et comportementales.

Éditions ODILE JACOB ; 221 pages.

error: Contenu protégé