Les 5 meilleurs mangas de basket

Les 5 meilleurs mangas de basket

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs mangas de basket.


1. Kuroko’s Basket – Tome 1 (Tadatoshi Fujimaki)

Kuroko's Basket - Tome 1 (Tadatoshi Fujimaki)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Voilà qu’une nouvelle année commence, et le lycée est déjà en pleine effervescence pour ce qui est des arrivées des nouveaux dans les différents clubs existants. Dans le club de basket, certains nouveaux membres se font déjà remarquer comme des talents bruts, c’est notamment le cas de Taiga Kagame, et d’autres non… tel que Tetsuya Kuroko… Pourtant, il ne faut pas toujours se fier aux apparences, surtout quand la personne a fait partie de la génération miracle de l’équipe de basket du lycée Teiko… Alors faut-il croire les rumeurs ou le fait que Kuroko est physiquement en dessous de tout ?

Encore un énième manga redondant sur le basket qui va nous ressortir les mêmes stéréotypes que l’on connaît déjà. Sur cette seule affirmation, vous pouvez déjà y mettre une croix. L’auteur a décidé au contraire de ne pas prendre comme héros un diamant brut taillé pour le basket, qui va s’améliorer en un temps record et nous décocher de miraculeux retournements de situations lors des matchs. Et non, Tadatoshi Fujimaki a jeté son dévolu sur le garçon le plus invisible, dans tous les sens du terme, et le moins talentueux pour le basket.

Pourtant, on s’aperçoit très vite que c’est justement le fait que Kuroko est comme une ombre que les autres joueurs peuvent briller comme jamais, tels des soleils sur le terrain. Rien que ce changement d’optique dans le personnage principal dans un manga de basket, nous force à attirer toute notre attention dans la lecture de ce présent tome. De plus, même si les personnages donnent parfois l’impression d’avoir été mis dans des petites cases (Kagame, la tête brûlée, ou encore Kuroko, l’invisible, …), il faut avouer que le tout donne une ambiance unique, très sympa, et des petites situations cocasses très drôles.

Du point de vue de l’histoire, là encore on pourrait penser que comme c’est un manga de sport, le scénario a été visité en quatrième vitesse ; et bien, en y regardant de plus près, on voit que l’auteur a peaufiné son scénario, en mettant en place dès le départ la légende de la génération miracle. Ce qui aura pour conséquence de mettre la pression sur notre nouvelle équipe de basket (formée par Kagame et kuroko entre autres), pas encore formée de manière définitive.

Une autre menace s’ajoute quand on apprend que les cinq (ou six) membres de la « génération miracle » ont décidé de tous se répartir dans des équipes différentes. Tout ceci nous assure des futurs matchs plein d’enjeux et de promesses. L’auteur enfonce encore le clou de la menace en faisant apparaître l’un des membres de la GM (= génération miracle) dans une rencontre amicale.

En clair, ce premier tome plaît déjà par tous ces points positifs explicités au-dessus. Cependant, dans le déroulement du match, même si on est happé par ses enchaînements, il souffre de pas mal de stéréotypes qui rendent la phase de jeu peu ancrée sur le réel. Il n’y a qu’à prendre le personnage de Ryota Ryse, l’un des membres de la GM, qui est capable de reproduire n’importe quelle technique qu’il voit. Un archétype qui pourra déplaire, car c’est comme si Tadatoshi Fujimaki insufflait des pouvoirs-types à certains de ces personnages qu’il met en place. Mais bon, la séquence du match n’en reste pas moins divertissante et intéressante.

Du côté du dessin, sans être exceptionnel dans son design, reste fluide et détaillé. Lors des matchs, le mangaka arrive sans difficulté à dérouler les phases d’action, le lecteur peut suivre non sans peine quelles sont les actions que font les joueurs. Ce qui est primordial pour tout manga sur le sport. Donc point fort positif pour ce manga sur le basket. Pour ce qui est de l’édition, il n’y a rien à redire, Kaze nous offre un travail dénué de défauts.

En conclusion, Kuroko’s basket sort des sentiers battus avec son personnage principal Kuroko, accompagné d’un scénario travaillé et intéressant. Un tome efficace et qui ne tourne pas autour du pot. Toutefois lors des matchs, vous êtes prévenus, on est loin du jeu réaliste qu’on a l’habitude de voir, ce qui est le cas de pas mal de mangas de sport (Whistle, Olive et Tom, …).

À propos de l’auteur

Tadatoshi Fujimaki est un artiste manga japonais.


2. Slam Dunk Star – Tome 1 (Takehiko Inoue)

Slam Dunk Star - Tome 1 (Takehiko Inoue)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Voici enfin de retour, dans une toute nouvelle édition, les aventures de Sakuragi qui se lance dans le basket-ball ! Même si au départ, il le fait pour épater la belle Haruko, il va se prendre au jeu et découvrir que se dépasser est la plus belle des motivations !

Slam dunk est devenue la référence ultime du manga de basket-ball pour ne pas dire la référence du manga de sport ! Parfait mélange d’action, d’humour, de romance, de rivalités dans un contexte sportif, jamais lourd, le tout servi par un dessin sublime de Takehiko Inoue.

Cette édition en 20 volumes bénéficie de toutes nouvelles jaquettes dessinées spécialement par l’auteur.

À propos de l’auteur

Takehiko Inoue est un dessinateur de manga japonais. Il est né le 12 janvier 1967 à Okuchi dans la préfecture de Kagoshima au Japon.


3. Real – Tome 1 (Takehiko Inoue)

Real - Tome 1 (Takehiko Inoue)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Takehiko Inoue nous a déjà démontré sa passion pour le basket avec Slam Dunk, mais Real lui permet d’approfondir l’importance des valeurs humaines qu’il ne pouvait traiter entièrement avec Slam Dunk. En effet, ce dernier était prépublié dans un magazine hebdomadaire alors que Real est prépublié dans un mensuel. De ce fait, même si peu de volumes sortent en une année, il n’en sont pas moins d’un qualité rare.

Ce premier volume pose bien certaines bases à l’histoire et sur les éléments qui l’influenceront, notamment vers la fin de ce tome. Le dessin, qui ne cesse d’évoluer chez l’auteur lui permet de passer de moments comiques complètements loufoques, rappelant d’ailleurs Slam Dunk, à des scènes plus graves très fortes en émotions.

Cette nouvelle série très attendue par les fans de Slam Dunk en particulier ne décevra pas tant l’ambiance est agréable et caractéristique de l’auteur. En plus de cela, l’édition est d’une rare beauté car les pages en couleurs du milieu de volume (en plus de celles du débuts) ont été conservé par Kana. U

n petit bémol malgré tout sur les petites taches présentes en début du manga qui heureusement se font beaucoup plus discrètes par la suite. Bref, pour un prix légèrement plus important qu’un format shonen chez Kana (environ 5,75 euros), ce titre s’impose comme une perle.

À propos de l’auteur

Takehiko Inoue est un dessinateur de manga japonais. Il est né le 12 janvier 1967 à Okuchi dans la préfecture de Kagoshima au Japon.


4. Dream Team – Tome 1 (Takeshi Hinata)

Dream Team - Tome 1 (Takeshi Hinata)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Complexé par sa petite taille, Sora est passionné de basket. Lorsqu’il entre en seconde, il décide naturellement d’intégrer l’équipe du lycée, mais découvre vite que le club est le repaire des pires voyous de l’école et qu’ils n’ont aucune intention de s’entraîner.

L’enthousiasme sans limite de Sora pour le basket, déterminé à prouver que son talent dépasse son physique chétif, lui crée bientôt autant d’amis que d’ennemis…

À propos de l’auteur

Takeshi Hinata est un auteur de manga japonais né en 1972.


5. Kuroko’s Basket Replace Plus – Tome 1 (Tadatoshi Fujimaki)

Kuroko's Basket Replace Plus - Tome 1 (Tadatoshi Fujimaki)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Satsuki Momoi vient une nouvelle fois de refuser les avances d’un garçon. Manager de l’équipe de basket du collège Teiko, elle est en réalité secrètement amoureuse de Tetsuya Kuroko, un joueur plutôt discret, et sans charisme.

Un jour, après l’entraînement du club, elle est chargée par Seijûrô, le capitaine, de rentrer avec Kuroko. D’abord aux anges, elle déchante rapidement lorsque le reste de la bande décide de se greffer à eux.

À propos de l’auteur

Tadatoshi Fujimaki est un artiste manga japonais.

 
error: Contenu protégé