Les 5 meilleurs livres de T.C. Boyle

Les 5 meilleurs livres de T.C. Boyle

T. C. Boyle est un écrivain et romancier américain né le 2 décembre 1948 à Peekskill, dans l’État de New York.


1. Water music

Water Music T.C. Boyle

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le XVIIIe siècle expire, dans les convulsions que l’on sait. Tandis que Paris se fatigue de la guillotine, que Londres continue à se saouler au gin, l’explorateur écossais Mungo Park découvre le royaume de Ségou, en Afrique, où la folie humaine s’exprime encore avec une simplicité biblique.

De retour au pays, il redécouvre un monde – le sien, mais il l’avait un peu oublié – où le progrès est en train de se faire les dents. Aveuglement, cruauté, extravagance sont mieux que jamais au rendez-vous, cependant que la marionnette humaine gigote bravement et tente, bien en vain, d’éviter les mauvais coups.


2. América

América T.C. Boyle

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Un soir, regagnant le lotissement où il réside, loin du centre de Los Angeles, Delaney manque d’écraser un passant.

C’est un « chicano », un Mexicain entré clandestinement en Californie, qui vit dans une misérable cabane avec América, sa femme.

Cet incident va mettre en contact deux mondes : une petite bourgeoisie évoluée, protégée, paisible, et les parias du Sud… Erreurs, drames et malentendus vont s’accumuler, la paranoïa s’installer.

À travers le face à face du lotissement et du canyon, de Delaney et de Candido, c’est l’Amérique moderne avec sa fracture sociale, ses peurs, ses dérives, qui est impitoyablement radiographiée, dans ce très grand roman couronné en France par le prix Médicis étranger 1997.

Qu’ils soient du Nord ou du Sud, les personnages ordinaires d’América ont en commun la peur au ventre et aussi le même rêve d’une terre promise. Mais lorsque la malchance s’acharne, tous redeviennent coyotes.


3. L’enfant sauvage

L’enfant sauvage T.C. Boyle

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Un soir d’automne 1797, des chasseurs capturent un garçon errant, nu, sale et hirsute, dans une forêt du Languedoc. Tout le pays est en émoi, fasciné par la découverte de ce «prodige», qui semble aussi dépourvu d’âme et de raison qu’une bête. Qui est cet «enfant sauvage», vivant défi au siècle des Lumières ?

Traîné d’orphelinats en salons mondains tel un monstre de foire, il sera bientôt abandonné par ses tuteurs à son incurable sauvagerie. Seul le jeune docteur Itard, de l’Institution des sourds-muets à Paris, s’entête à croire que de cet «animal» il saura faire un homme. Des années durant, l’enfant sauvage, rebaptisé Victor, va subir l’apprentissage de la civilisation sous la férule de son maître.

Dans ce bref et intense récit, l’un des plus flamboyants écrivains américains s’empare de la célèbre histoire de Victor de l’Aveyron, qui inspira aussi l’un de ses plus beaux films à François Truffaut.


4. Les femmes

Les femmes T.C. Boyle

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En 1932, un jeune Japonais, Tadashi Sato, étudiant en architecture, arrive dans une immense propriété du nom mythique de Taliesin, perdue au fin fond de la campagne du Wisconsin. C’est là que réside le plus grand architecte du siècle, auprès duquel Tadashi vient de se faire engager comme apprenti : Frank Lloyd Wright.

Tadashi découvre vite que l’antre du génie ressemble moins à une école qu’à une communauté utopique, que Frank Lloyd Wright essaie de faire tenir tant bien que mal tandis que les créanciers de tout bord le poursuivent et que les habitants du voisinage crient au scandale devant les mœurs étranges du maître de céans…

Les  » disciples  » du grand architecte se retrouvent bientôt recyclés en aides-cuistots, bricoleurs et préposés à toutes sortes de tâches ménagères sans grand rapport avec l’architecture, tandis que Wright, grognon, secret, colérique, tantôt faible, tantôt tyrannique, se démène comme il peut entre ses affaires d’argent et… ses femmes.


5. La belle affaire

La Belle Affaire T.C. Boyle

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Un demi-million de dollars… Bien sûr, il y avait des risques, mais l’affaire n’en était que plus excitante. C’est moi qui mets les fonds avait annoncé Vogelsang, et je fournis le terrain… » « Parce que la marijuana, il allait te la faire pousser en grand, Vogelsang, comme des plants de tabac ni plus ni moins. Il n’allait pas mégoter. Le grand jeu quoi le monumental bras d’honneur tiré à la société… »

Avec la même verve picaresque qui déjà faisait merveille dans Water Music T. C. Boyle tient ici, des semailles à la moisson, la savoureuse et pastorale chronique d’une plantation lucrative qu’un trio d’associés a « scientifiquement » programmée – et à travers eux, celle d’une génération grande consommatrice de mirages. Car la mirifique récolte ne sera pas seule à partir en fumée…

error: Contenu protégé