Les 5 meilleurs livres sur la Renaissance italienne

Les 5 meilleurs livres sur la Renaissance italienne

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur la Renaissance italienne.


1. Renaissances italiennes : 1380-1500 (Élisabeth Crouzet-Pavan)

Renaissances italiennes : 1380-1500 (Élisabeth Crouzet-Pavan)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Après avoir étudié dans Enfers et Paradis, le XIVe siècle, Elisabeth Crouzet-Pavan s’interroge ici sur la construction du mythe de la Renaissance au XVe siècle.

Les humanistes italiens ont pensé leur époque comme celle de la rupture d’avec le Moyen Âge, notamment dans l’univers figuratif et les lettres. Alors même que le terme n’était pas employé, l’Italie avait conscience de renaître de ses cendres et d’ouvrir la voie au renouveau.

La remise en cause des paradigmes dominants en Histoire conduit l’auteur à suivre une méthode originale : en huit chapitres, sont présentés dans le même mouvement le renouvellement culturel et la survivance des structures anciennes. Ainsi apparaissent les paradoxes qui caractérisent cette période.

Dans l’espace politique, les diverses élaborations institutionnelles et le discours des « intellectuels » témoignent de la recherche de l’Etat et de l’émergence d’une nouvelle économie. Le rapport de l’homme à soi, qui fonde ce qu’on a qualifié la naissance de l’individualisme, reste problématique.

Enfin, les relations au sacré, à la mort et à l’au-delà sont totalement bouleversées à cause des conceptions imaginaires d’un temps agonisant mais circulaire.

À propos de l’auteur

Professeur d’histoire du Moyen Âge à l’Université de Paris IV-Sorbonne, Elisabeth Crouzet-Pavan est l’auteur, entre autres, de Venise triomphante (Albin Michel, 1999), qui a reçu le Grand Prix de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres 2000, et d’Enfers et Paradis (2001), tous deux en semi-poche.


2. Renaissance italienne : 1460-1500 (André Chastel)

Renaissance italienne : 1460-1500 (André Chastel)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Renaissance méridionale et Le Grand Atelier d’Italie, publiés pour la première fois en 1965, ont été conçus par André Chastel comme un tout dont la publication a marqué une révolution dans la connaissance que l’on avait jusque-là en France de la Renaissance italienne.

André Chastel y fait découvrir une Italie qui s’impose à toute l’Europe comme le lieu où l’exigence artistique, poussée à son sommet, apparaît comme une authentique volonté de culture. Elle est le grand atelier de l’Occident – ou plutôt une multitude d’ateliers (les botteghe), dispersés dans les grands foyers artistiques que sont alors Urbino, Florence, Rome… dominés par des personnalités exceptionnelles.

De ces ateliers naissent les chefs-d’œuvre de Piero della Francesca, Botticelli, Bellini, Ghirlandaio, Verrocchio, Léonard de Vinci, le Pérugin… Tableau, fresque, palais, église, sculpture, marqueterie, éléments décoratifs : les plus grands talents mis en compétition ne délaissent aucun genre.

André Chastel donne un panorama érudit et passionnant de ce foisonnement. Il y applique avec rigueur ses méthodes d’analyse qui devaient profondément marquer l’histoire de l’art : approche du détail, circonstances de la commande, textes qui ont nourri l’inspiration de l’artiste – les œuvres les plus énigmatiques dévoilent leur sens dans leur extrême complexité.

Les quelque 300 documents iconographiques de l’édition originale qui ont été retenus font ici l’objet d’un commentaire inédit par une équipe d’historiens de l’art.

À propos de l’auteur

André Chastel, né à Paris le 15 novembre 1912 et mort à Paris le 18 juillet 1990, est un historien de l’art français, spécialiste de la Renaissance italienne.


3. La civilisation de la Renaissance en Italie  (Jacob Burckhardt)

La civilisation de la Renaissance en Italie  (Jacob Burckhardt)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Le tableau saisissant de la plus grande révolution culturelle de l’Occident moderne.

Aux sources de notre pensée, La Civilisation de la Renaissance en Italie est une plongée tant dans l’art qu’au cœur des grandes mutations politiques, sociales et psychologiques de cette époque décisive de notre humanité.

Cet essai a renouvelé profondément notre manière de percevoir la Renaissance. Outre les qualités didactiques majeures qu’il apporte, il renouvelle le genre des études historiques en s’intéressant à toutes les disciplines : politique, philosophie, géographie, art, etc.

À propos de l’auteur

Jacob Burckhardt (1818-1897), historien de l’art, philosophe de l’histoire et de la culture et historiographe suisse. Professeur à Bâle, il exerça une grande influence sur Nietzsche. La Civilisation de la Renaissance en Italie est son livre majeur.


4. La peinture de la Renaissance italienne (Stefano Zuffi)

La peinture de la Renaissance italienne (Stefano Zuffi)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

La Renaissance italienne – du début du Quattrocento à la fin du XVIe siècle – est l’une des époques de l’esprit et de l’intelligence de l’homme les plus exaltantes de l’histoire du monde.

Le domaine de l’art en témoigne merveilleusement : des ors du gothique tardif à la découverte de la perspective, de la science géométrique au faste des cours, de la compétition entre les grands maîtres à la diffusion de l’art sur l’ensemble du territoire, jusqu’aux raffinements du maniérisme et à la peinture sacrée.

Ce livre spectaculaire présente certains des plus grands chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne en suivant un ordre chronologique, mais avec un choix éditorial particulier : familiariser l’œil du lecteur avec les œuvres, à travers des reproductions d’un format totalement inédit, pour ” entrer presque physiquement ” en contact avec les peintures, se placer aux côtés des artistes dans une position privilégiée et rapprochée.

À travers une sélection d’œuvres célèbres et de chefs-d’œuvre ” cachés “, le lecteur pourra s’immerger dans le raffinement des techniques et des matériaux des maîtres du gothique tardif, comme Gentile da Fabriano et Pisanello ; comprendre la rigueur intellectuelle de Piero della Francesca ; suivre la beauté de la touche picturale de Giorgione et de Léonard de Vinci, comparée à la ligne graphique fluide de Raphaël ou à l’empâtement chromatique ardent de Titien ; partager le frisson de la forme complexe et pourtant impeccable chez les maîtres du maniérisme, comme Pontormo et Bronzino ; arriver jusqu’à la fin de la Renaissance en compagnie de Jacopo Bassano et du Tintoret.

À propos de l’auteur

Né en 1961, Stefano Zuffi est historien de l’art, spécialisé dans la muséologie, et conseiller éditorial. Il travaille en collaboration avec les musées, institutions et associations à la conception d’expositions et au développement de programmes culturels.

Il est l’auteur de plusieurs essais et études sur la peinture baroque et celle de la Renaissance, ainsi que de nombreux volumes sur l’histoire de l’art, traduits et vendus à travers le monde.


5. L’architecture de la Renaissance italienne (Marco Bussagli)

L'architecture de la Renaissance italienne (Marco Bussagli)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

600 pages des plus beaux joyaux d’une architecture éblouissante qui transforma radicalement l’art occidental.

Théorisée par des artistes comme Filippo Brunelleschi et Leon Battista Alberti, l’architecture de la Renaissance italienne a profondément marqué les styles et les tendances des siècles suivants, à la fois dans l’Europe entière et dans cette partie où s’enracinaient ses propres traditions culturelles.

Marco Bussagli nous propose dans ce fabuleux recueil un inventaire raisonné de cette architecture – civile, religieuse et, un peu moins connue, militaire, richement illustré de photographies, dessins, relevés, plans et cartes pas types de construction, grands architectes et localisations géographiques.

En introduction de cet ouvrage, Jean-Marie de Montclos retrace en une belle fresque les grands traits de l’histoire architecturale de cette période.

En un format spectaculaire (34×32, 600 pages), redécouvrez une architecture incontournable. Trois grandes parties structurent l’ouvrage: la Première Renaissance, la Haute Renaissance et le Maniérisme.

Palais, immeubles, villas, églises, monastères, squares, rues, fontaines ou escaliers, l’ensemble des éléments architecturaux remarquables sont présentés, dessins et cartes à l’appui.

À propos de l’auteur

Titulaire de la chaire d’Anatomie artistique de l’Académie des Beaux-Arts de Rome, professeur à l’Université de Rome et de Palerme, Marco Bussagli a publié plusieurs ouvrages dont Le Nu dans l’art (1997) et L’Univers du corps (2000).

 
error: Contenu protégé