Les 5 meilleurs livres de Michel Serres

Les 5 meilleurs livres de Michel Serres

Michel Serres, né le 1ᵉʳ septembre 1930 à Agen et mort le 1ᵉʳ juin 2019 à Paris, est un philosophe et historien des sciences français.


1. Petite poucette

Petite poucette (Michel Serres)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le monde a tellement changé que les jeunes se doivent de tout réinventer ! Pour Michel Serres, un nouvel humain est né, il le baptise  » Petite Poucette « , notamment pour sa capacité à envoyer des messages avec son pouce.

Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, – le passage aux nouvelles technologies – tout aussi majeure, s’accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises.

Devant ces métamorphoses, suspendons notre jugement. Ni progrès, ni catastrophe, ni bien ni mal, c’est la réalité et il faut faire avec.Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d’être et de connaître… mais il faut lui faire confiance !


2. C’était mieux avant !

C'était mieux avant ! (Michel Serres)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ce petit manifeste, écrit sur un coup de sang par l’auteur de Petite Poucette en colère contre tous les Grands Papas Ronchons qui empêchent de regarder devant nous avec espoir, a été tout d’abord offert à tout acheteur de deux livres de poche de Michel Serres. Devant l’enthousiasme qu’il a suscité et les nombreuses demandes qui nous sont parvenues, nous avons décidé de le publier sous forme d’un tout petit livre :  » Dix Grands Papas Ronchons ne cessent de dire à Petite Poucette, chômeuse ou stagiaire qui paiera longtemps pour ces retraités :  » C’était mieux avant « .

Or, cela tombe bien, avant, justement, j’y étais. Je peux dresser un bilan d’expert. Qui commence ainsi : avant, nous gouvernaient Franco, Hitler, Mussolini, Staline, Mao… rien que des braves gens ; avant, guerres et crimes d’état laissèrent derrière eux des dizaines de millions de morts. Longue, la suite de ces réjouissances vous édifiera.  »


3. Le tiers-instruit

Le tiers-instruit (Michel Serres)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Étrange et original, déjà mélangé des gènes de son père et de sa mère, en tiers entre eux, tout enfant n’évolue que par nouveaux croisements, toute pédagogie reprend l’engendrement et la naissance d’un enfant : né gaucher, il apprend à se servir de la main droite, demeure gaucher, renaît droitier, au confluent des deux sens ; né gascon, il le reste et devient français, en fait métissé ; français, il se fait espagnol, italien, anglais, ou allemand, s’il épouse et apprend leur culture et leur langue, en gardant les siennes propres, le voici quarteron, âme et corps mêlés.

Son esprit ressemble au manteau d’Arlequin. Cela vaut pour instruire autant que pour élever les corps. Le métis, ici, s’appelle Tiers-Instruit. Scientifique, plutôt, par nature, il entre dans la culture parce que la science épouse aujourd’hui les questions, par elle seule imprévisible, de la douleur et du mal. Il suffit d’apprendre deux choses : la raison exacte et les maux injustes ; la liberté d’invention, donc de pensée, s’ensuit.

Cela vaut enfin pour la conduite et la sagesse, pour l’éducation. Elle consiste et demande à épouser l’altérité la plus étrangère, à renaître donc métis. Aime l’autre qui engendre en toi une troisième personne, l’esprit.


4. Le contrat naturel

Le contrat naturel (Michel Serres)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Si Michel Serres est d’abord un philosophe des sciences, le thème de la nature traverse l’ensemble de son œuvre. Toutefois, loin de prolonger, à la manière d’un Luc Ferry dans Le Nouvel Ordre écologique, une critique de l’écologie radicale en dénonçant sa tendance à l’anthropomorphisme qui conduit à réclamer pour elle les droits qui s’attachent normalement aux personnes et non aux choses, l’auteur tente de légitimer les exigences nouvelles de l’écologie.

Le développement des sciences et des techniques modernes a certes permis à l’humanité de comprendre et d’instrumentaliser la nature pour mieux s’émanciper du joug de la nécessité. Cependant, le souvenir de l’appartenance originelle à l’ordre naturel doit désormais fonder une nouvelle manière de traiter la nature.

Le contrat naturel, par lequel l’homme s’engage à respecter le monde qu’il a reçu en partage, ne confère pas à la nature un statut juridique, mais comporte une valeur symbolique forte. La reconnaissance des devoirs de l’humanité envers la nature impose de léguer aux générations futures un monde où l’harmonie est préservée entre l’homme et les choses. Une nouvelle sagesse en somme plus qu’un nouvel ordre moral.


5. Temps des crises

Le temps des crises (Michel Serres)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Que révèle le séisme financier et boursier qui nous secoue aujourd’hui ? Si nous vivons une crise, au sens plein du terme, aucun retour en arrière n’est possible. Il faut donc inventer du nouveau. Or, le nouveau nous submerge ! En agriculture, transports, santé, démographie, informatique, conflits, des bouleversements gigantesques ont transformé notre condition comme jamais cela n’était arrivé dans l’histoire. Seules nos institutions n’ont pas changé.

Et voici, l’une de ces ruptures profondes: notre planète devient un acteur essentiel de la scène politique. Qui, désormais, représentera le Monde, ce muet ? Et comment ?

error: Contenu protégé