Les 5 meilleurs livres sur l'histoire du manga

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire du manga

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire du manga.


1. Histoire(s) du manga moderne (1952-2020) (Tony Valente, Matthieu Pinon, Laurent Lefebvre)

Histoire(s) du manga moderne (1952-2020) (Tony Valente, Matthieu Pinon, Laurent Lefebvre)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

1952. En pleine reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, le Japon voit l’émergence du manga moderne, qui devient rapidement le loisir préféré de ses citoyens. Au fil des décennies, il se fait le témoin des angoisses et des rêves de plusieurs générations de Japonais, des heures sombres et joyeuses de leur pays.

L’histoire du manga, à la fois acteur et spectateur de son époque, est inextricablement liée à l’évolution sociale, économique, politique et culturelle du Japon. Essentiel au quotidien de ses habitants et à son PNB, le manga compte parmi les fers de lance du développement international de la troisième puissance économique mondiale en 2018.

Comment le marché du manga a-t-il atteint le milliard d’exemplaires annuels en moins d’un demi-siècle ? Qui sont les acteurs majeurs de cette incroyable expansion ? Découvrez, au fil des pages et des années, les événements et les artistes majeurs qui ont marqué l’histoire du manga moderne dans une nouvelle édition, mise à jour et augmentée.

À propos de l’auteur

Né en 1977, biberonné à Récré A2, la 5 et au Club Do, Matthieu Pinon a quitté son poste d’enseignant en mathématiques et sciences physiques pour se consacrer au journalisme spécialisé. Collaborateur de langue date avec la société AM Media Network (Animeland, Japan LifeStyle), il a également participé au Guide des Mangas publié aux éditions Bordas. Il écrit actuellement pour Coyote Mag, AnimeLand et Chronicart.

Journaliste diplômé, né en 1978, Laurent Lefebvre intègre en 2004 l’équipe de Coyote Mag. Ses collaborations ponctuelles impliquent les revues Animeland, Manga 10 000 Images ou encore Asia Pulp (RIP). Après avoir goûté au monde de l’édition de manga en 2010-2011, il revient au journalisme spécialisé. Son travail s’intéresse avant tout aux aspects humains, sociaux et – le cas échéant – subversifs de la culture manga.

Né en 1984 à Toulouse, Tony Valente vit aujourd’hui au Québec avec sa famille. Dessinateur de BD, il est surtout connu pour son manga Radiant, mélange détonnant d’humour et de fantasy, qui a conquis le public français avant d’être traduit au Japon et de bénéficier d’une adaptation animée niponne. On lui doit l’illustration de couverture de cette édition d’Histoire(s) du Manga Moderne ainsi que le design des créatures qui ponctuent le livre.


2. Histoire du manga (Karyn Nishimura-Poupée)

Histoire du manga (Karyn Nishimura-Poupée)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Apparu à la fin du XIXe siècle, le manga est aujourd’hui un genre majeur, protéiforme et en perpétuel renouvellement. Puits de scénarios pour la télévision et le cinéma, vivier de mascottes lucratives, il est l’un des plus efficaces ambassadeurs de la culture japonaise en France.

Cet univers narratif reflète autant la société singulière et énigmatique qui l’a créé que l’évolution du pays dans lequel il s’est développé : moyen de consolation durant la récession d’avant-guerre, héraut de la contestation dans les années 1960 et médiateur du féminisme dix ans plus tard.

D’Astro Boy à Akira, de la Bombe A à Fukushima, le manga transforme les robots en gentils humains ou les hommes en terribles engins destructeurs, rêve le meilleur d’une nation ambitieuse, solidaire et pacifiste, ou anticipe le pire d’une société décadente, liberticide et belliqueuse.

À travers cet essai subtil où se conjuguent l’histoire, l’art et la sociologie du Japon, Karyn Nishimura-Poupée montre que le manga est intrinsèquement lié à l’évolution du Japon qui le recrée sans cesse. Sa portée est universelle.

À propos de l’auteur

Journaliste installée au Japon depuis 2002, correspondante permanente de l’Agence France-Presse (AFP) à Tokyo, Karyn Nishimura-Poupée, mariée au dessinateur de manga J.P. Nishi, a reçu en 2009 le prix Shibusawa-Claudel pour son livre Les Japonais (« Texto », 2012), salué par la critique tant française que nippone.


3. Manga – Histoire et univers de la bande dessinée japonaise (Jean-Marie Bouissou)

Manga - Histoire et univers de la bande dessinée japonaise (Jean-Marie Bouissou)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Ecrit par un passionné de manga depuis plus de trente ans, qui se trouve être également un universitaire dont les travaux sur le Japon contemporain font autorité, voici un livre qui prend au sérieux le manga et fait le tour (pour y répondre avec allégresse et pertinence) de toutes les questions que l’on peut se poser à son sujet.

Il montre comment, à partir de ses lointaines origines, le manga a su devenir une puissante industrie et un média à part entière qui reflète les évolutions de la société et des mentalités collectives japonaises.

Il en déchiffre les spécificités graphiques et narratives, les univers imaginaires avec leurs codes et leur morale, et analyse les principaux genres du manga, depuis les séries pour adolescents jusqu’au manga d’horreur en passant par la science-fiction, le post-apocalyptique, la pornographie, le politique, le manga d’auteur et bien d’autres encore.

À propos de l’auteur

Jean-Marie Bouissou, né en 1950, est un historien français, spécialiste du Japon contemporain.


4. Le manga (Chrysoline Canivet-Fovez)

Le manga (Chrysoline Canivet-Fovez)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Des origines à nos jours, de l’art de l’estampe au cinéma d’animation, du Japon au reste du monde, cet ouvrage pédagogique retrace la fabuleuse aventure de la bande dessinée japonaise.

Véritable panorama chronologique, ce guide rend compte des différents aspects du dessin de manga : historique, esthétique et culturel. Pour décrire les différents styles graphiques, le texte est illustré de dessins originaux.

À propos de l’auteur

Chrysoline Canivet-Fovez est diplômée d’Arts plastiques. Enseignante en Arts, artiste peintre, elle a été certifiée au Japon en calligraphie (Shodo) et en art floral traditionnel (Ikebana).


5. Manga – Soixante ans de bande dessinée japonaise (Paul Gravett)

Manga - Soixante ans de bande dessinée japonaise (Paul Gravett)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Apparus en Europe dans les années 90, avec Akira et Dragon Ball, les mangas sont devenus en une décennie un véritable phénomène de société. L’esthétique du manga est sortie de la page imprimée et s’est diffusée dans la culture des jeunes Occidentaux en investissant les jeux vidéo, l’animation, le cinéma et la publicité.

L’incompréhension et l’inquiétude des parents ont été à la hauteur de l’engouement de leurs enfants ; les préjugés sur ” le sexe et la violence ” dans les mangas reposent toutefois sur une méconnaissance de ce média, qui se révèle d’une inventivité et d’une diversité insoupçonnées.

Manga : Soixante ans de bande dessinée japonaise est une introduction accessible, complète et très richement illustrée à l’histoire des bandes dessinées japonaises de 1945 à nos jours.

Présentant un large choix d’extraits, cet ouvrage érudit aborde des thèmes comme les spécificités du manga par rapport à la bande dessinée occidentale, la vie et l’œuvre d’Osamu Tezuka, ” père ” de la bande dessinée et de l’animation japonaises, les mangas masculins des années 60 à aujourd’hui, les mangas féminins et leur approche de la sexualité, les styles plus matures du gekiga, ainsi que les histoires de samouraïs, d’horreur et de science-fiction.

Des mangas les plus populaires aux œuvres d’avant-garde de la légendaire revue Garo, de Lone Wolf and Cub et Evangelion à Quartier lointain de Taniguchi et à L’Homme sans talent de Tsuge, ce livre répondra à la curiosité et à l’intérêt de plus en plus marqués du public français pour le manga.

À propos de l’auteur

Conservateur et journaliste, Paul Gravett travaille pour la promotion de la bande dessinée depuis plus de vingt ans. Il a dirigé de nombreuses expositions, par exemple sur l’histoire des comics anglais au Musée de la bande dessinée d’Angoulême.

Ancien correspondant pour l’Angleterre des Cahiers de la BD, il écrit des critiques de bandes dessinées pour The Guardian, Blueprint, The Comics Journal, Comics International.

 
error: Contenu protégé