Les 5 meilleurs livres de Claude Michelet

Les 5 meilleurs livres de Claude Michelet

Claude Michelet est un écrivain français né à Brive-la-Gaillarde en 1938.


1. Des grives aux loups – Intégrale

Des grives aux loups – Intégrale (Claude Michelet)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Saint-Libéral, petit village de Corrèze, début du XXe siècle. Dans la neige crissent trois paires de sabots. Les enfants relèvent les collets. Sept grives ! C’est un beau butin. Qu’à l’approche des loups il faudra leur abandonner… Ce qu’il faut laisser derrière soi, déjà, pour survivre !

Plus tard, faute de grives, ils sacrifieront les coutumes d’antan, un savoir-faire dépassé, un père, une mère, une terre. Nous sommes en 1914, et les loups ont passé les Vosges…


2. Les défricheurs d’éternité

Les Défricheurs d’éternité (Claude Michelet)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Au cœur d’un IXe siècle oublié de nos mémoires, à Solignac – trois heures de marche de Limoges – un jeune homme, Jean, est placé dans une communauté de bénédictins composée de 90 âmes. Jean est le fils d’Evrard Siérac, un apothicaire de renom.

C’est le frère Clément qui l’a amené et recommandé. Chassé de sa terre natale par un incendie qui a détruit sa maison, sa famille et ses biens, Jean est seul au monde. Recueilli par le frère Clément, Jean suit le moine bénédictin presque contre son gré. Comment un jeune homme vigoureux voudrait-il s’enfermer dans une communauté monastique ? Jean a d’autres rêves…

Mais pas de projets. Il restera dans la communauté. Jardinier des bénédictins, cela fera l’affaire avant de passer à autre chose. Jean ne se doute pas encore que cette vie rêvée de passion et de vigueur, il la vivra dans le monastère…

En Jean il y a un frère bénédictin nommé l’abbé Théodéric qui sommeille, un homme d’action et de progrès. Claude Michelet compose avec là une ode aux hommes, aux travailleurs anonymes qui ont façonné par leurs constructions le Moyen Âge.

Roman historique et roman de la terre, Les Défricheurs d’éternité chante merveilleusement l’espoir d’accomplir sur terre « l’œuvre de Dieu ».


3. Les promesses du ciel et de la terre – Intégrale

Les promesses du ciel et de la terre – Intégrale (Claude Michelet)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le Chili, ils ne savent pas où c’est ni ce qu’ils y trouveront. On leur a dit que c’était en Amérique du Sud. Loin, très loin de la France, sur un continent qui s’ouvre au monde. Pourtant, ils décident de tenter l’aventure, de partir.

Martial et Rosemonde, Antoine et Pauline. Deux jeunes couples qui veulent oublier la routine, la misère, la guerre, les heures tragiques de Commune…

En novembre 1871, ils s’installent à Santiago. Comme les pionniers du Far West, Antoine et Martial sillonnent le pays dans des chariots et proposent des marchandises aux Indiens et aux prospecteurs.

En ville, Rosemonde et Pauline tiennent un comptoir commercial. Ils sont courageux, enthousiastes. Ils ne s’arrêteront pas là…


4. La grande muraille

La Grande Muraille (Claude Michelet)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ce n’est qu’un champ de pierres que cette pièce de quatre-vingts ares que l’oncle Malpeyre lègue à son neveu Firmin, pour lui « apprendre à vivre » jamais personne n’a jamais pu cultiver ce coin de causse du Quercy. Bel héritage ? Cependant le jeune homme décide de relever le défi qui lui est lancé : sous les pierres, il y a forcément de la terre, et Firmin commence à dépierrer…

Ce travail insensé – dans le village, on le tient pour fou – occupera toute sa vie. Car, après avoir fait resurgir la terre et planté de la vigne et des arbres fruitiers, Firmin, revenu de la guerre, entreprendra d’utiliser les pierres de son champ à la construction d’une grande muraille qui ceindra son domaine.

Un homme et des pierres. C’est la plus simple histoire du monde. C’est aussi l’une des plus belles, dans la lignée de Giono.


5. En attendant minuit

En attendant minuit (Claude Michelet)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Tel un tocsin, vingt-deux heures sonnent au clocher de Costes-Blanc, village perdu de Corrèze, en ce mercredi de décembre 1916. A la ferme des Combettes, Marthe sait qu’il est inutile d’aller se coucher, que le sommeil ne la gagnera pas avant longtemps. Il se fera attendre, comme chaque soir depuis plus de deux ans, depuis que Jean Laval, son mari, est parti sur le front avec son régiment de Brive.

Au même instant grelottant de froid et de peur, au bout d’une tranchée boueuse, Jean surveille les lignes ennemies, à moins de trente mètres. La moindre inattention, la moindre somnolence seraient fatales. Tenir jusqu’au prochain sifflement d’obus, dans la nuit striée de fusées éclairantes.

Minute par minute, séparée par un abîme, cet homme et cette femme vivent une attente insupportable, victimes d’une situation qui les dépasse, dans l’espoir que la tragédie les épargne.

error: Contenu protégé