Les 5 meilleurs livres d’Alain de Botton

Les 5 meilleurs livres d’Alain de Botton

Alain de Botton est un journaliste, philosophe et écrivain suisse, né à Zurich le 20 décembre 1969. Il vit à Londres. Il a écrit plusieurs romans, en anglais, traduits en vingt langues.


1. Comment Proust peut changer votre vie

Comment Proust peut changer votre vie (Alain de Botton)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Avec la verve qu’on lui connaît, Alain de Botton s’est attaqué à Proust. Il est parti à la chasse aux leçons de vie que l’écrivain pourrait nous donner, aussi bien dans ses romans que dans sa correspondance…

Le résultat ? De  » comment exprimer ses émotions  » à  » comment être un véritable ami « , en passant par  » comment perdre son temps « , ce livre étincelant nous convie à une relecture audacieuse et délicieusement érudite de l’œuvre de celui qui passa quatorze années de sa vie à écrire  » A la recherche du temps perdu « .

En tout, neuf savoureux petits chapitres où Alain de Botton revisite avec brio son auteur favori.


2. Petite philosophie de l’amour

Petite philosophie de l’amour (Alain de Botton)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Il y avait une chance sur 5 840,82 qu’ils se rencontrent. Une probabilité plus incertaine encore qu’il tombe amoureux d’elle et qu’elle réponde à son amour. Et pourtant, c’est arrivé ! Chloé est entrée dans sa vie un mercredi de décembre à onze heures trente précises à bord du vol British Airways Paris-Londres de dix heures quarante-cinq.

C’est ainsi qu’a commencé la plus exquise des romances. Une romance narrée par un jeune homme féru de littérature et de philosophie, qui fait appel à Montaigne, Pascal, Emma Bovary, Nietzsche, Freud, Marx (Groucho et Karl)… et bien d’autres pour commenter le déroulement de leur idylle. Il nous livre ses réflexions enthousiastes, ironiques ou désenchantées et, pour notre plus grand amusement, compose un véritable traité de l’amour en Occident aujourd’hui.

Drôle et habile, dans la lignée de Calvino, ce roman annonce l’arrivée d’un talent nouveau, aussi inventif que facétieux.


3. Les consolations de la philosophie

Les consolations de la philosophie (Alain de Botton)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Au IVè siècle avant J-C, Épicure disait que celui qui déclarait ne pas être prêt pour la philosophie était comme celui qui se prétendait trop jeune ou trop vieux pour le bonheur.

Conscient que les petits travers de l’existence provoquent les plus grands tourments, Alain de Botton a réuni les pensées de six philosophes qui se sont attachés à relativiser les affections ordinaires de l’âme humaine. Ainsi, là où Socrate reste le meilleur remède au sentiment d’impopularité, Épicure saura nous délivrer de l’angoisse de manquer d’argent; là où Sénèque nous soulagera de nos frustrations, Montaigne nous aidera à nous accepter tels que nous sommes.

A découvrir les paroles apaisantes de ces philosophes, nous apprendrons tout simplement à être plus heureux, intelligemment plus heureux…


4. L’art du voyage

L’art du voyage (Alain de Botton)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Alain de Botton est le meilleur des guides et nous mène, avec une ferme douceur, de merveille en merveille. Si la recherche du bonheur domine nos existences, peu d’activités expriment, comme les voyages, ce que pourrait être la vie en dehors des contraintes du travail et de la société. D’immenses plaisirs et autant de surprises nous attendent à Madrid, en Provence, à la Barbade ou Amsterdam.

La poésie surgit partout où on ne l’attend pas, dans les gares, les aéroports, les stations-service ou les plus tristes chambres d’hôtel. Baudelaire, Van Gogh et Flaubert sont nos compagnons de route, aux ordres de Botton l’enchanteur. Tous n’ont qu’une idée en tête : nous apprendre à mieux vivre, à mieux voir, à mieux aimer.


5. Le plaisir de souffrir

Le plaisir de souffrir (Alain de Botton)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Si misérable et douloureux que soit l’amour non partagé, notre culture nous apprend à le considérer avec bienveillance. Alors que la société se montre généralement sévère à l’égard de l’échec professionnel, elle continue de manifester un certain respect pour le malheur affectif.

La jolie Alice, vingt cinq ans, londonienne dans le vent, a donc toute notre sympathie au cours de sa liaison avec Eric, jeune banquier également dynamique.

Après de plaisants débuts, sorties, week-ends, parfaite entente physique, goûts communs, voilà que les habitudes s’installent et que l’indifférence pointe le bout de son nez, chez Eric en tout cas, et Alice se met à souffrir.

error: Contenu protégé