Trouvez facilement votre prochaine lecture
10 beaux livres sur l'histoire de la photographie

10 beaux livres sur l’histoire de la photographie et ses grandes figures

L’histoire de la photographie commence dans les années 1820 avec l’invention de l’héliographie par le Français Joseph Nicéphore Niépce. Elle mettra plusieurs décennies à se perfectionner et à se démocratiser.

Comment la photographie a-t-elle vu le jour ? Comment a-t-elle évolué au fil du temps ? Quelles techniques ont révolutionné son histoire ? Quels ont été les grands photographes de leur époque ?

C’est cette longue histoire que retracent ces ouvrages de référence sur le sujet.


1. Tout sur la photo (Collectif)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Quelle est la première photographie considérée comme étant une œuvre d’art ? Comment le photo-journalisme est-il né ? Qu’est-ce que la photographie d’avant-garde ? En quoi la photographie a-t-elle influencé la mode au XXe siècle ?

Trente historiens de l’art, critiques, experts et artistes ont participé à l’élaboration de cet ouvrage indispensable et complet – repères chronologiques, biographies d’artiste, détails, index – pour nous aider à mieux comprendre l’évolution de la photographie.

Tous les mouvements clés de l’histoire de la photographie. 150 chefs-d’œuvre incontournables analysés. Plus de 1 200 œuvres commentées.

Éditions FLAMMARION ; 576 pages.


2. Une histoire de la photographie pour tous (Ian Jeffrey)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Cet ouvrage de référence nous guide parmi plus de 440 photographies qui ont marqué l’histoire du médium, de ses débuts, au XIXe siècle, jusqu’à aujourd’hui.

Le principe est simple : chaque double page ouvre une discussion autour d’un artiste dans son temps et de plusieurs photographies décodées pour tenter de dévoiler l’impulsion mystérieuse à l’origine de la prise de vue.

Ian Jeffrey nous offre une lecture vivante et sensible des images, ponctuée d’anecdotes éclairantes que le lecteur sera enthousiaste de découvrir et de partager à son tour.

Les photographes présents dans cet ouvrage : William Henry Fox Talbot, David Octavius Hill et Robert Adamson, Gustave Le Gray, Roger Fenton, Julia Margaret Cameron, Peter Henry Emerson, Frederick H. Evans, Eugène Atget, Louis Vert, Paul Géniaux, Jacques Henri Lartigue, Wilhelm von Thoma, Alfred Stieglitz, Lewis Hine, August Sander, Doris Ulmann, Alexandre Rodtchenko, Arkadi Chaïkhet, Boris Ignatovitch, François Kollar, Margaret Bourke-White, Edward Weston, Paul Strand, Albert Renger-Patzsch, László Moholy-Nagy, Erich Salomon, André Kertész, Germaine Krull, Brassaï, Henri Cartier-Bresson, Manuel Álvarez Bravo, Josef Sudek, Bill Brandt, Lisette Model, Helen Levitt, Robert Capa, Dorothea Lange, Arthur Rothstein, Russell Lee, John Vachon, Jack Delano, Walker Evans, Ben Shahn, René-Jacques, Izis, Marcel Bovis, Robert Doisneau, Ansel Adams, Minor White, David Seymour, Louis Faurer, Robert Frank, Diane Arbus, Dorothy Bohm, Ed van der Elsken, Garry Winogrand, Lee Friedlander, Robert Adams, William Christenberry, William Eggleston, Shomei Tomatsu, Takuma Nakahira, Daido Moriyama, Lewis Baltz, Joel Meyerowitz, Stephen Shore, Anders Petersen, Joel Sternfeld, Candida Höfer, Barbara Kruger, Jeff Wall, Nan Goldin, Cindy Sherman, Axel Hütte, Thomas Struth, Andreas Gursky, Thomas Ruff, Jörg Sasse, Alec Soth, Rinko Kawauchi.

Éditions HAZAN ; 380 pages.


3. Les grands photographes du XXe siècle (Luce Lebart)

Les grands photographes du XXe siècle (Luce Lebart)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ils s’appellent Walker Evans, Dorothea Lange, Henri Cartier-Bresson, Philippe Halsman, Robert Mapplethorpe, Seydou Keyta ou Raymond Depardon. Ils ont conclu le XIXe siècle et ont ouvert le XXe en en fixant les couleurs désormais immuables. En saisissant un instant, un moment, un regard, ils ont bouleversé l’art photographique et changé à jamais la vision portée sur le monde et les choses. Leurs clichés, témoins de l’Histoire, des révolutions sociales, de la misère, de la souffrance ou des drames humains, mais aussi de la beauté des êtres et des éléments, sont devenus des icônes.

Retrouvez pour chacun des grands photographes, de Man Ray à Nan Goldin, leur parcours personnel et artistique ainsi que des explications sur une de leurs œuvres les plus emblématiques et les techniques qu’ils utilisaient. Découvrez leurs combats, leurs audaces, et l’œil neuf qu’ils posèrent sur les hommes et le paysage pour en renouveler à jamais les images.

Luce Lebart est historienne de la photographie et commissaire d’exposition, auteur de nombreux livres et articles parmi lesquels « Les Silences d’Atget » et « Lady Liberty ». Directrice depuis 2016 de l’Institut canadien de la Photographie du Musée des Beaux-Arts du Canada, elle dirigeait auparavant les collections de la Société française de photographie à Paris.

Éditions LAROUSSE ; 224 pages.


4. 100 boîtiers rétro (John Wade)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Leica, Canon, Kodak, les boîtiers de ces marques mythiques n’ont pas de secret pour vous, et personne ne vous fera prendre un Pentax pour un Polaroid. Mais qu’en est-il du Mecaflex, du Globuscope ou du classique Mick-A-Matic ?

Des icônes indémodables aux bijoux oubliés, « 100 boîtiers rétro » retrace plus de cinq décennies d’histoire des appareils photo et recense tous les formats argentiques encore disponibles de nos jours.

Illustré par de grands noms de la photographie, cet élégant ouvrage ravira les collectionneurs et offrira aux passionnés qui découvrent ou redécouvrent la photographie argentique toutes les informations techniques et pratiques pour monter une collection et utiliser leurs boîtiers au quotidien.

Éditions EYROLLES ; 288 pages.


5. Photographes A-Z (Hans-Michael Koetzle)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Depuis les premiers représentants du modernisme classique jusqu’à aujourd’hui, « Photographes A-Z » rend hommage aux photographes qui se sont distingués par des publications ou expositions importantes, et qui ont apporté une contribution significative à la culture de l’image photographique. Vous y trouverez des photographes d’Amérique du Nord et d’Europe, ainsi que du Japon, d’Amérique latine, d’Afrique et de Chine.

Cet ouvrage richement illustré de fac-similés de livres et de magazines présente également des photographes dont le travail dans les domaines « appliqués » est considéré comme de l’art photographique. Parmi les stars figurent Julius Shulman, Terry Richardson, Cindy Sherman et David LaChapelle.

Hans-Michael Koetzle, né 1953, est écrivain et critique d’art. Auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire et l’esthétique de la photographie, entre autres, « Die Zeitschrift twen » (1995), « Photo Icons » (2001), « Das Lexikon der Fotografen » (2002), « René Burri » (2004), « Photographes A-Z » (2011) et « Dr. Paul Wolff & Tritschler » (2019).

Éditions TASCHEN ; 640 pages.


6. Photo Icons (Hans-Michael Koetzle)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les photographies possèdent l’étrange pouvoir d’orienter notre vision du monde et d’influencer notre manière de percevoir la réalité. Les images qui ont connu le plus de succès ont pénétré notre conscience collective, définissant une époque, écrivant l’Histoire ou simplement en faisant ressentir une émotion si profondément universelle et humaine qu’elles sont devenues des icônes rayonnant dans le monde entier. Pour témoigner de cette emprise unique, « Photo Icons » passe les plus grandes étapes de l’histoire de la photographie au microscope.

Des premiers clichés, dont celui de Nicéphore Niépce, pris de la fenêtre de son cabinet de travail en 1827 après une durée d’exposition de 8 heures, et la célèbre scène de rue de Louis Daguerre, prise en 1838, en passant par Martin Parr, cet ouvrage offre autant une histoire de la technique que une analyse de l’impact social, historique et artistique de chaque image. On suit les clichés expérimentaux des surréalistes dans les années 1920 et le photoréalisme courageux des années 1930, dans lequel se place la Emigrante de Dorothea Lange.

On assiste à la fabrication des puissants (Che Guevara) et des bourreaux des cœurs (Marilyn Monroe), et à l’immense palette des émotions et des destinées humaines dont témoigne si intensément chaque photographie : du fougueux « Baiser de l’Hôtel de Ville » de Robert Doisneau (1950) à l’horreur montrée par Nick Ut dans « Les civils bombardés au napalm » et incarnée par la petite Kim Phúc, âgée de neuf ans, courant nue vers l’objectif du photographe, fuyant les bombardements au napalm des Sud-Vietnamiens.

Éditions TASCHEN ; 432 pages.


7. Histoire de la photographie (Collectif)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La carrière de George Eastman pourrait être l’illustration parfaite du rêve américain. Le fondateur de Kodak a en effet commencé comme livreur avant de devenir l’un des plus gros industriels de l’histoire des États-Unis et un innovateur majeur dans l’histoire de la photographie.

Le fondateur de Kodak est mort en 1932, léguant sa maison à l’université de Rochester. Depuis 1949, le site s’est changé en musée international de la photographie et du cinéma et détient aujourd’hui la plus grosse collection du genre au monde. La collection de photographie, qui ne cesse de s’enrichir, rassemble plus de 400 000 images et négatifs, parmi lesquels des œuvres d’Alfred Stieglitz, d’Edward Steichen, d’Ansel Adams et de bien d’autres.

Abritant également 23 000 bobines de films, 5 millions de photos tirées de films, une des plus importantes collections de films muets, du matériel technique et une bibliothèque de 40 000 livres consacrés à la photographie et au cinéma, la maison George Eastman est un lieu de pèlerinage, un temple pour les chercheurs, les photographes et les collectionneurs du monde entier.

Cet ouvrage présente, par ordre chronologique, les images les plus impressionnantes de la collection et offre un panorama unique de l’histoire de la photographie.

Éditions TASCHEN ; 768 pages.


8. La photographie – Histoire et contre-histoire (François Brunet)

La photographie - Histoire et contre-histoire (François Brunet)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’ouvrage décrit la transformation de l’idée de photographie en histoire : comment les pratiques de l’image, du XIXe au XXIe siècle, dépassent le discours normatif sur les images naturelles et exactes en lui substituant une constellation de récits, en relation avec la croissance d’archives photographiques dont les « documents » s’emplissent au fil du temps de signes du passé. Il s’agit en même temps de suivre les tours et détours de la relation, réputée évidente mais en réalité complexe, entre photographie et histoire.

Les images et les histoires de photographies ont aussi souvent joué contre l’histoire que pour elle ; elles en ont fait la critique plus souvent que la fabrique ; elles ont nourri des contre-histoires – à commencer par ce que l’on appelle l’histoire de la photographie – autant que des histoires. Il s’ensuit que le questionnement sur ce que « vaut » une image photographique en histoire rejoint le questionnement plus général sur ce qu’est l’histoire.

Historien des images aux États-Unis, François Brunet est professeur à l’université Paris Diderot et membre de l’IUF. Il est notamment l’auteur de « La Naissance de l’idée de photographie » (Puf, 2000), dont cet ouvrage prolonge la réflexion. Il a également dirigé « L’Amérique des images. Histoire et culture visuelles des États-Unis » (Hazan/Univ. Paris Diderot, 2013).

Éditions PUF ; 400 pages.


9. Le ciel est bleu – Une histoire de la photographie couleur (Nathalie Boulouch)

Le ciel est bleu - Une histoire de la photographie couleur (Nathalie Boulouch)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Organisé en sept moments chronologiques, ce livre retrace une histoire de la couleur en photographie depuis l’invention du médium en 1839 jusqu’à la fin du XXe siècle, restituant les étapes de sa reconnaissance culturelle. Jusqu’à la fin des années 1970, la couleur en photographie est volontiers considérée comme « vulgaire » tandis que le noir et blanc s’expose sur les cimaises des musées. Aujourd’hui, la couleur domine le champ de la photographie contemporaine.

Nathalie Boulouch est historienne de l’art contemporain et de la photographie et maître de conférences à l’Université Rennes 2 Haute-Bretagne depuis 1997. Ses travaux portent sur les rapports entre art contemporain et photographie et en particulier sur l’histoire de la photographie couleur (XIX-XXe siècle). Elle a notamment publié « La performance entre archives et pratiques contemporaines » (dir., Rennes, PUR, 2010) ; « Léon Gimpel : les audaces d’un photographe » (1875-1948) (Paris/Milan, Musée d’Orsay/S continents, 2008).

Éditions TEXTUEL ; 224 pages.


10. Brève histoire de la photographie (Michel Poivert)

Brève histoire de la photographie (Michel Poivert)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Des temps de l’invention à nos jours, cet essai propose en douze chapitres une vision personnelle des grandes étapes qui ont conduit la photographie à s’imposer comme le modèle de l’image moderne. Privilégiant le ton d’une expérience de vie au sein des collections, de l’enseignement et de la recherche, l’auteur revendique la subjectivité d’une approche où les photographies produites dans les contextes les plus variés ne cessent d’interroger notre rapport à la réalité.

En historien d’art qui a vu la photographie devenir depuis les années 1980 une part de l’art contemporain tout en maintenant son rang de média populaire au cœur des réseaux sociaux, Michel Poivert propose de repérer les grands changements de valeurs que nous attribuons à la photographie (fiction ou réalité, vérité ou mensonge, intime ou publique, etc.).

Éditions HAZAN ; 200 pages.

error: Contenu protégé