Les 5 meilleurs livres sur les gladiateurs

Les 5 meilleurs livres sur les gladiateurs

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur les gladiateurs.


1. Histoire des gladiateurs (Anne Bernet)

Histoire des gladiateurs (Anne Bernet)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

L’engouement du public pour les combats des gladiateurs, seize siècles après leur interdiction officielle, n’a jamais faibli. Mais que sait-on, en réalité, de cette institution emblématique de l’Empire romain ?

Comblant un vide, car les seules études disponibles, déjà anciennes, ne s’adressaient qu’à des spécialistes, ce livre raconte le quotidien de ces hommes, et parfois de ces femmes, esclaves, condamnés de droit commun, mais aussi professionnels libres presque tous volontaires.

Il cherche également à comprendre la place tenue par la gladiature et ses compléments (chasses, condamnations aux bêtes, naumachies, courses) dans la société romaine, ses enjeux politiques, économiques, psychologiques, et l’absence de condamnation morale dont elle bénéficia durant cinq siècles.

À propos de l’auteur

Historienne, juriste et journaliste, Anne Bernet est notamment l’auteur de Madame Élisabeth, Sœur de Louis XVI (« Texto », 2016) et Des Chrétiens dans l’Empire romain (« Texto », 2013).


2. Les gladiateurs – Le spectacle de sang (François Gilbert)

Les gladiateurs - Le spectacle de sang (François Gilbert)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

La mort érigée en spectacle apparaît chez les Étrusques dans les munera offerts en l’honneur de parents défunts. Ensuite, chez les Romains, ces jeux furent offerts par les puissants à leurs concitoyens et devinrent avec le temps de plus en plus grandioses et violents. Leur succès provoqua la construction d’énormes amphithéâtres à travers tout l’Empire.

S’y déroulaient non seulement des combats de gladiateurs, mais des chasses aux animaux féroces, reconstituées dans des décors imitant des paysages lointains. On y appliquait également des peines de mort où les condamnés étaient livrés aux bêtes sauvages. Ces lieux virent aussi se dérouler des naumachies, combats navals dans des bassins aménagés au centre de l’arène.

Des hommes et parfois des femmes, engagés volontairement ou contre leur gré, consacraient leur vie à ces grands spectacles qui attirèrent des foules considérables pendant des siècles.

Les chrétiens, après en avoir été des victimes, abolirent ces spectacles une fois au pouvoir et rendirent odieux aux consciences modernes un phénomène qui s’intégrait naturellement à la société romaine.

Plus de 250 photographies illustrent l’histoire d’un spectacle qui fut unique dans l’histoire.

À propos de l’auteur

François Gilbert est spécialiste de l’expérimentation des méthodes de combat dans l’Antiquité. Reconstituant l’armement et l’équipement des différents guerriers ou gladiateurs et répétant les gestes de combat pour mieux en saisir le fonctionnement. Il est l’auteur notamment du Légionnaire romain.


3. Spartacus (Eric Teyssier)

Spartacus (Eric Teyssier)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Gladiateur et esclave révolté, Spartacus est une icône de la liberté. Mais que savons-nous vraiment de cet homme que le mythe a rendu immortel au prix d’un travestissement de la réalité ?

Gladiateur révolté, meneur de la rébellion des esclaves romains en 73 av. J.-C., Spartacus serait avant tout un homme épris de liberté et de justice. Cette légende, née de son épopée, est pourtant bien éloignée de la réalité qu’Eric Teyssier, à partir de sources antiques, s’emploie à rétablir.

Il décrit un organisateur de talent, un grand meneur d’hommes, un tacticien au coup d’œil sûr, mais aussi un chef de guerre cruel et un piètre diplomate, offrant ainsi la biographie de référence de l’esclave qui défia la puissance de Rome.

À propos de l’auteur

Spécialiste de la Rome antique, Eric Teyssier est maître de conférences à l’université de Nîmes, où il dirige le département d’histoire. Il a notamment publié La Mort en face. Le dossier gladiateurs, ainsi qu’une biographie remarquée de Pompée.


4. Devenir gladiateur (François Gilbert)

Devenir gladiateur (François Gilbert)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Les combattants ne s’improvisaient pas gladiateurs, mais le devenaient après un dur apprentissage. Écoles et casernes à la fois, les ludi étaient gérés par des entrepreneurs motivés par le gain, qui formaient leurs pensionnaires et proposaient les services de ceux-ci aux organisateurs de spectacles. Ces marchands de chair fraîche et musclée capitalisaient sur les succès et donc la vie de leurs champions, et se montraient soucieux de leur investissement.

Entraîneurs, médecins, diététiciens, domestiques et personnel composé en partie par les familles des combattants, qui vivaient là à leurs côtés, œuvraient dans les coulisses pour améliorer leurs conditions de vie et leur laisser tout le loisir de s’entraîner et de parfaire leur endurance et leur technique, exactement comme pour les grands sportifs d’aujourd’hui.

Une bonne formation augmentait les chances de survie. Il n’y avait que deux façons de sortir de l’amphithéâtre : mort ou vivant. Aux premiers la déchéance et l’oubli ; aux seconds les récompenses et la gloire d’un moment.

Plus de 320 photographies illustrent l’entraînement et la vie quotidienne des gladiateurs.

À propos de l’auteur

François Gilbert est spécialiste de l’armement romain et des méthodes de combat dans l’Antiquité. Il reconstitue et expérimente l’équipement des différents guerriers ou gladiateurs pour mieux en saisir le fonctionnement. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’armée romaine.


5. Les gladiateurs (François Gilbert)

Les gladiateurs (François Gilbert)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Que de clichés circulent sur le inonde des gladiateurs : des esclaves ou des condamnés obligés de s’entretuer, la mort systématique du perdant, des panoplies fantastiques, le fameux geste du pouce, etc. Que de choses fausses ont été écrites sur ces hommes, dont beaucoup furent pourtant des hommes libres engagés volontairement pour acquérir gloire et fortune.

Ce livre, qui s’attache à décrire les types de combattants de l’arène, s’appuie sur l’abondante documentation antique (littéraire, épigraphique et iconographique), mais aussi sur les découvertes archéologiques. Nos connaissances actuelles nous permettent aujourd’hui de mieux appréhender la question des armes et des équipements des gladiateurs, et de voir à quel point ceux-ci étaient standardisés dans l’Empire romain.

Il n’existait ainsi qu’un petit nombre de catégories, évoquées ici grâce à des reconstitutions minutieuses et argumentées. Thrace, mirmillon, rétiaire, gaulois, secutor… toutes ces armaturae, parfaitement identifiables par nos ancêtres il y a 2 000 ans environ, reprennent vie au fil des pages et nous font entrer dans l’intimité de ces hommes, parias et héros à la fois.

À propos de l’auteur

François Gilbert est spécialiste de l’armement romain et des méthodes de combat dans l’Antiquité. Il reconstitue et expérimente l’équipement des différents guerriers ou gladiateurs pour mieux en saisir le fonctionnement. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’armée romaine.

 
error: Contenu protégé