Les 5 meilleurs livres de Benoîte Groult

Les 5 meilleurs livres de Benoîte Groult

Benoîte Groult, née le 31 janvier 1920 à Paris et morte le 20 juin 2016 à Hyères, est une journaliste, romancière et militante féministe française.


1. Ainsi soit-elle

Ainsi soit elle Benoîte Groult

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En tête des espèces recensées sur notre globe s’inscrit l’humaine, bien sûr, incarnée dans l’homo sapiens. De nos jours, un chœur de voix de plus en plus fortes proclame qu’il n’est pas l’unique représentant présentable de l’espèce, que sa compagne la mulier (la femme) est sapiens aussi et a le droit d’occuper une place au soleil égale à la sienne, même si par tradition il la considère comme sa « moitié ».

« La tradition, voilà le mot clef qui a servi à justifier depuis des siècles la condition des femmes; une tradition établie par les hommes et renforcée par des lois, également conçues par les hommes. Il était fatal que le jour où les femmes prendraient conscience de cette injustice, elles se révolteraient contre le sort qui leur est fait, un sort que la vie quotidienne masque encore à quelques-unes d’entre elles, privilégiées, aveugles ou Ignorantes. »

Le livre de Benoîte Groult vient à point dessiller les yeux de celles-ci ou renseigner celles-là et les hommes également afin que tous comprennent que le féminisme n’est pas une névrose ou une le mode mais une nécessité vitale, qu’« il faut enfin guérir d’être femme. Non pas d’être née femme, mais d’avoir été élevée femme dans un univers d’hommes », comme l’écrit Benoîte Groult, avant de rappeler les conditionnements de toutes sortes imposés aux femmes depuis les temps bibliques pour le seul confort et le seul bénéfice de l’autre sexe.

Une documentation solide, un humour parfois corrosif mais sou-vent réjouissant font de cet exposé sobre et objectif un des meilleurs ouvrages sur la question féminine.


2. Les vaisseaux du cœur

Les vaisseaux du cœur Benoîte Groult

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Qui saura, entre homme et femme, inventer une passion qui ne s’use pas ? Qui saura, malgré le temps qui passe, préserver les belles amours de leurs disgrâces quotidiennes ?

Tel est, au fond, le secret de ces deux êtres que tout sépare, mais que d’intenses ferveurs rapprochent. Lui, c’est un marin breton, elle est une intellectuelle parisienne. Ils ne se ressemblent guère, un monde d’usages ou de convenances aurait dû les rendre étrangers l’un à l’autre.

De complicités en étreintes, de brèves rencontres en rendez-vous lointains, le destin va leur offrir une liaison improbable et souveraine.

Quelques jours, quelques semaines dispersées tout au long de la vie seront les seules et brûlantes étapes d’une histoire qui commence sur la peau et se prolonge dans le cœur.

A travers cette passion, toute de tendresse et de sensualité, Benoîte Groult a voulu faire le portrait d’un amour glorieux et d’une femme libre.

Avec les vrais mots de l’impudeur, elle donne à vivre le roman d’un désir toujours et miraculeusement intact.


3. La touche étoile

La touche étoile Benoîte Groult

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ni Dieu ni Diable, Moïra, dans la mythologie grecque, représente la destinée. Elle s’attache à faire advenir l’improbable chez ses protégés en brouillant les cartes quand elle les juge mal distribuées. Ainsi Marion, qui s’est mariée en espérant former un couple moderne, découvrira qu’on souffre comme au temps de Racine même si on a signé le contrat de Sartre et Beauvoir.

Mais Moïra lui fera vivre, en marge, une liaison passionnée avec un Irlandais un peu fou, un peu poète. Sa mère Alice, quatre-vingts ans, journaliste féministe de choc, s’est juré de ne pas se laisser déborder par la vieillesse. Un défi osé que Moïra l’aidera à relever avec panache.

« La Touche étoile » est une leçon des Ténèbres, dite sur le ton de l’allégresse. Le roman émouvant et drôle de plusieurs générations de femmes.


4. Journal à quatre mains

Journal à quatre mains Benoîte Groult

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Au lieu de touches blanches et noires, de l’encre et du papier; en guise de partition, la vie : les sœurs Groult écrivent leur journal comme deux pianistes installées devant le même clavier pour jouer à quatre mains », l’une complétant l’autre en un contre-chant amical ou acidulé. La malice domine car le morceau qu’elles interprètent est le temps de leur jeunesse et reflète tout l’allant, le mordant et l’audace de cet âge printanier.

Il coïncide avec la guerre – Benoîte a dix-neuf ans, Flora quinze en 1940 – mais, même si la France est battue, envahie, occupée, même si les restrictions obligent à geler et jeûner, même si le seul espoir d’en sortir est celui d’un débarquement encore hypothétique, peut-on s’empêcher d’exister ? Le fait qu’Arès mobilise les armées ne prive pas Eros de son carquois, comme dirait Benoîte, la savante des deux. Premiers flirts, premiers déboires, premiers tickets, premières elles de bois…

La saveur du livre est là, dans ce mélange de : comédie et de drame que fut la vie entre 1940 et 1945 pour deux jeunes filles e de bonne famille », qui se racontent avec spontanéité et verte ironie.


5. Mon évasion

Mon évasion Benoîte Groult

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Mon évasion : Tant que je saurai où demeurer, tant que je serai accueillie en arrivant par le sourire de mes jardins, tant que j’éprouverai si fort le goût de revenir et non celui de fuir ; tant que la terre n’aura perdu aucune de ses couleurs, ni la mer de sa chère amertume, ni les hommes de leur étrangeté, ni l’écriture et la lecture de leurs attraits ; tant que mes enfants me ramèneront aux racines de l’amour, la mort ne pourra que se taire. Moi vivante, elle ne parviendra pas à m’atteindre.

Benoîte Groult publie son autobiographie : d’une enfance privilégiée dans les années 1930 à l’engagement féministe, d’un mariage bourgeois au contrat de liberté, l’auteure de « La Touche étoile » raconte ici sa traversée de la vie comme une perpétuelle évasion.

error: Contenu protégé