Manson : liste des albums dans l’ordre

Manson : liste des albums dans l’ordre

Manson est une série de bande dessinée du genre thriller-policier, scénarisée par Cédric Rassat et dessinée par Paolo Bisi. Elle revient sur le parcours criminel de Charles Manson, un gourou responsable d’une série d’assassinats dans la région de Los Angeles en 1969. 

Cette liste énumère les albums de la série dans l’ordre chronologique de leur publication.


1. Un jour dans la vie d’Eduardo Chavez (2008)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

9 août 1969. La compagne du réalisateur Roman Polanski, l’actrice Sharon Tate, est sauvagement assassinée dans sa somptueuse résidence de Cielo Drive par la « Famille », un groupe d’illuminés emmené par leur leader charismatique, un certain Charles Manson… Une boucherie qui va plonger la puissante et respectable Amérique dans un malaise identitaire total, et précipiter Steve Mac Queen, qui devait assister à cette soirée en compagnie de Sharon Tate, dans une étrange paranoïa…


2. L’Ombre de Californie (2009)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Drogues. Messianisme. Orgies sexuelles et manipulations psychologiques. Tel se révéla être le quotidien de ceux, jeunes idéalistes sous produits stupéfiants ou riches notables en quête de spiritualité, qui se laissèrent séduire par Charles Manson, le gourou halluciné de la « Famille », dont les agissements criminels connurent en point d’orgue le meurtre de l’actrice Sharon Tate et de ses amis en 1969. Un massacre qui fera une figure universelle de celui qui se prétendait réincarnation du Christ, mais que l’Histoire ne retiendra que comme l’un des plus sombres criminels de son époque.


3. Par une longue nuit d’été (2010)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dans ce dernier opus, Manson sent que les choses lui échappent : sa « Famille » se disloque, l’ambiance étant à la paranoïa depuis le crime du 9 août… Le procès mettra en lumière le vide idéologique de ce groupe de paumés, abrutis par la drogue, exaltés par leur gourou au point de se salir les mains à sa place… Finalement, Manson a peut-être eu ce qu’il souhaitait : profiter de son exposition pour narguer cette société qui l’avait si longtemps ignoré.

error: Contenu protégé