Mâchefer : liste des albums dans l’ordre

Mâchefer : liste des albums dans l’ordre

Mâchefer est une série de bande dessinée humoristique, scénarisée par Fred Duval et dessinée par Sébastien Vastra. Elle raconte les péripéties de Mâchefer, mécanicien hors pair qui sillonne les routes au volant de sa dépanneuse, à la recherche de clients.

Cette liste énumère les albums de la série dans l’ordre chronologique de leur publication.


1. Une huile en fuite (2002)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Je ne suis pas un redresseur de torts, je suis un redresseur de tôles ! » Voici la devise de Mâchefer, mécanicien hors pair qui sillonne les routes au volant de sa dépanneuse, à la recherche de clients. Cet homme qui ne craint rien ni personne et qui est respecté sur les routes du monde entier, a abandonné sa carrière de pilote pour se consacrer entièrement à la mécanique. Son ennemi juré se nomme Bothrops. C’est un chasseur de têtes, une montagne de muscles, un tueur sanguinaire. Aussi cupide qu’indestructible, il sert toujours la cause du seigneur le plus fort. Mâchefer, lui, est un indépendant, et s’oppose à la politique terroriste des dirigeants de ce monde.


2. Le désert des carcasses (2002)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

50 degrés à l’ombre… Mais y a pas d’ombre ! Une des dernières régions du continent qui reste partiellement inexplorée… Une frontière… Les quelques pionniers qui y ont tenté leur chance racontent que l’unique point d’eau est situé à 300 bornes, plein Ouest, dans une oasis géante où l’on ne peut pénétrer qu’à pied ! Et quand on en ressort, si jamais on en ressort, c’est pour retrouver son véhicule broyé par je ne sais quelle erreur de la nature… Alors, il n’y a plus qu’à courir, en économisant son souffle et sa salive… Comprenez que je ne vous donne pas les points de fidélité : les clients ne reviennent jamais…


3. Les 24 heures du monde (2004)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les 24 heures du Monde, course de prestige et d’endurance, est organisée tous les 2 ans par le Conseil de Port Central. La prime de 50 000 doublons attise bien des convoitises. Le principe de la course est simple : deux villes, une de départ, située dans les terres, et une d’arrivée, sur une île, reliée à la côte par un immense pont, distantes d’environ 3000 kilomètres. Au bout de 24 heures, la course est arrêtée et l’équipe la plus près de la ville d’arrivée gagne. Depuis les origines de l’épreuve, un seul équipage a réussi à terminer la course (Maestro, copilote de Mâchefer, était à l’époque le pilote de cette équipe mythique). Le parcours est une grande ligne droite qui traverse plusieurs villages. Mâchefer participe à la course à la demande de Maestro, son copilote, qui lui a enseigné, ainsi qu’à Bothrops, l’art du pilotage, il y a plus de 20 ans. Ce maître, qui détient le fameux record de 23H56, sait que c’est sa dernière course ; il n’a plus que quelques mois à vivre. En plus de l’équipage de Bothrops et Komodo, ils vont devoir affronter le grand favori : Honoré de la Chicane, un aristocrate des routes au comportement de gougnafier.

error: Contenu protégé