Les Carnets de Joann Sfar : liste des albums dans l’ordre

Les Carnets de Joann Sfar : liste des albums dans l’ordre

Les Carnets de Joann Sfar est une série de bande dessinée autobiographique, scénarisée et dessinée par Joann Sfar. Elle constitue une sorte de journal intime de l’auteur.

Cette liste énumère les albums de la série dans l’ordre chronologique de leur publication.


1. Harmonica (2002)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Lewis fait un carnet, alors je fais pareil. » Rien de plus simple pour expliquer la présence de Joann Sfar dans la collection CÔTELETTE. Si ce n’est que lui, base tout son carnet (ou presque) sur son apprentissage, aussi dilettante que cocasse, de… l’harmonica. On n’imaginait pas alors où nous mèneraient les débuts autobiographiques de Joann Sfar.


2. Ukulélé (2003)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ukulélé, second tome des Carnets de Joann Sfar, restera comme l’un des ouvrages les plus difficiles à fabriquer de L’ASSOCIATION : 438 pages se répartissant anarchiquement entre une dizaine de carnets, et autant de formats et de techniques… Une peine qui valait le coup, Sfar s’engloutissant avec un bonheur communicatif dans une autobiographie qu’il ne croyait pas aborder encore peu de temps auparavant…


3. Parapluie (2003)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Quel genre de son Joann Sfar peut-il bien sortir d’un parapluie, vous demanderez-vous… Eh bien le même genre que celui qu’il sort d’un harmonica ou d’un ukulélé, nous répondrons-vous facilement. Il est toujours autant question de musique et de dessin dans ce troisième volume du journal de Joann Sfar, mais il y pleut aussi beaucoup.


4. Piano (2003)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Emporté à toute allure par ses Carnets, Joann Sfar aura pu dire que c’est « la chose qu’il préfère faire en ce moment », et L’ASSOCIATION a eu alors bien du mal à suivre le rythme. Après Harmonica, Ukulélé et Parapluie, voici donc le quatrième volume, mélangeant textes manuscrits, croquis, photos, séquences de bande dessinée et même contributions d’auteurs amis.


5. Caravan (2005)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Après Piano, Joann Sfar avait annoncé que c’en était fini de ses Carnets. Et puis quelques temps après, il a fait savoir que non seulement ce n’en était plus fini du tout, mais qu’en plus le prochain ferait dans les 800 pages. Sandrina, Spiegelman, Chabrol, Raoul, Charlélie Couture, Tautmina : tout le monde est dans Caravan.


6. Greffier (2007)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« 7 et 8 février 2007. Je redeviens dessinateur de Charlie pour suivre le procès des caricatures de Mahomet. Je ne suis ni journaliste ni dessinateur de presse. Je voudrais prendre des notes d’auteur de bandes dessinées : rendre compte de l’intégralité des débats (…) Je suis fils d’avocat et ai eu la chance de fréquenter très tôt les prétoires. Je crois que c’est instructif, de raconter un procès du début à la fin. » Joann Sfar


7. Missionnaire (2007)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Joann Sfar reprend ses carnets ! Anecdotes cocasses, questions philosophiques et politiques… À la frontière de l’essai et du roman, Missionnaire est un mélange jubilatoire d’humour, de poésie et de sensibilité. À Tokyo, Joann décrit ses visites au zoo, les tenues des filles gothiques, le Patchinko, le paradoxe des Français dragueurs de Japonaises… Aux États-Unis, il croque la patinoire de New York, le dernier Woody Allen, révèle un secret de fabrication des studios Pixar… Surtout, il dévore Le Comte de Monte Cristo, aborde des questions comme celle de l’antisémitisme… Et, toujours, la philosophie.


8. Maharajah (2007)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

À la veille de son départ, Joann Sfar met la main sur Huit jours en Inde, un classique du récit de voyage signé d’un diplomate français du XIXe siècle, Émile Guimet. Il décide alors de confronter son parcours d’Occidental à celui de ce premier touriste autobiographe. Mais une fois sur place, le choc des cultures est tel que Sfar délaisse rapidement la vision passéiste du géographe pour s’imprégner, seul, d’un pays à nul autre pareil…


9. Croisette (2008)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Invité par Gilles Jacob et son équipe, je ne suis pas allé à Cannes pour faire le critique de cinéma mais pour les us et coutumes de cette grande manifestation culturelle. On m’a laissé me balader avec autorisation de fouiller partout, dans les cuisines, les postes de sécurité, avec les jurés, dans des endroits où même les journalistes les plus accrédités ne vont pas. J’étais le Ratatouille de PIXAR et je me suis faufilé partout. » Joann Sfar


10. Si Dieu existe (2015)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Je traverse une crise où tout me ramène à la foi. Mon père est mort. Je me suis séparé. Mes amis de Charlie se sont fait abattre. Je me sens autant paumé que mon pays et je cherche à retrouver, à défaut de Dieu, ma bonne étoile. C’est pourquoi je reprends mes carnets, pour trouver de petites réponses à des problèmes dont j’ai l’impression qu’on se les pose tous. Et qui peuvent se résumer, dans tous les domaines, intimes comme politiques à : comment faire pour y croire encore ? » Joann Sfar


11. Je t’aime ma chatte (2015)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Je t’aime ma chatte. C’est la phrase sur le sweat shirt de Priscilla. Le carnet ne parle pas que de ça, bien entendu. J’essaie de me reconstruire. Bizarrement tout ça prend de plus en plus l’aspect d’un feuilleton romantique alors que ça parle de ma vraie vie. Il y a de moins en moins de politique et on parle d’amour de plus en plus. De vrai amour ou de personnes qui le cherchent sans rien trouver. » Joann Sfar


12. Si j’étais une femme je m’épouserais (2016)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Chaque jour, Joann Sfar écrit et dessine. Ce qui constitue un journal intime raconte sa vie personnelle et les événements de l’époque qu’il traverse. Sfar mêle, suivant les années et les événements, l’intime et l’universel, questions politiques et de société. C’est ainsi que ses carnets se succèdent depuis 2002. Ce carnet retrace six mois d’une psychanalyse, entamée à la suite d’une rupture amoureuse ; Sfar va mal et ne peut plus dessiner. Il s’achève avec la fin de ce travail et le retour à un état apaisé.


13. Sfar, c’est arabe ? (2018)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le nouveau carnet de Joann Sfar couvre la période de juillet 2015 à juillet 2017. Il mêle texte et dessins pour réagir à l’actualité politique, sociale et culturelle. Lors de cette période riche en événements, Sfar prend son lecteur à partie comme une invitation à la réflexion et à la polémique. Il évoque les attentats commis sur le territoire français et européen, les élections présidentielles, la montée de Marion Maréchal, le fanatisme religieux en France, le conflit israélo-palestinien, les réfugiés, le racisme, son désir de laïcité. Il dissèque avec humour et discernement les stratégies politiques, des uns et des autres, sans angélisme. Il s’amuse à analyser les éléments de langage, utilisés par les politiques et les journalistes.

Joann Sfar laisse libre cours à sa créativité pour commenter et argumenter, le ton est tour-à-tour, badin, enflammé, angoissé ou moqueur. Il s’insurge contre les institutions, décrypte les événements culturels et partage son goût pour le cinéma. Sfar évoque avec tendresse Charb, Cabu, son grand-père cinéphile ; invoque Platon, philosophe cher à ses yeux. Il invite dans ces écrits, ses auteurs fétiches : Romain Gary, Umberto Ecco, Camus, Moebius… tout en faisant allusion à ses fidèles amis : Riad Sattouff, Christophe Blain et Mathieu Sapin. Sfar, c’est arabe ? résonne comme une voix pour dénoncer la haine.


14. Comment maigrir (2022)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

C’est parce que Joann Sfar peine à dessiner qu’il reprend l’écriture de ses carnets. Il fait d’ailleurs un pacte avec lui-même : dessiner dès qu’il aura envie de prendre son téléphone. Et ça fonctionne, bien mieux que son régime ! Durant l’épidémie de Covid, il se dévoile ainsi dans sa vie personnelle comme professionnelle. Mais loin de n’être qu’un journal de l’intime, son carnet est avant tout une réflexion toujours renouvelée sur la société, la religion, la famille, l’art, la musique… À travers ses pensées couchées sur le papier, ses croquis pris sur le vif, Joann Sfar dit comme personne nos questionnements, nos doutes, nos angoisses… Ses dessins laissent une trace, ils sont le « souvenir qu’en telle année nous vivions telle chose, chacun dans nos vies différentes mais synchrones ».

error: Contenu protégé