L'Ascension du Haut Mal : liste des albums dans l’ordre

L’Ascension du Haut Mal : liste des albums dans l’ordre

L’Ascension du Haut Mal est une série de bande dessinée autobiographique, scénarisée et dessinée par David B. L’auteur y relate son enfance auprès de son frère épileptique.

Cette liste énumère les albums de la série dans l’ordre chronologique de leur publication.


1. Tome 1 (1996)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le Haut Mal c’est le nom qu’on donnait à l’épilepsie au Moyen Âge. L’Ascension du Haut Mal c’est l’histoire d’une famille au milieu des années soixante dont le fils aîné, Jean-Christophe, est atteint par cette maladie à l’âge de sept ans. C’est le regard que porte son petit frère, Fafou, qui devient David, sur le bouleversement que ses crises entraînent dans la famille, sur la façon dont les adultes, parents, médecins, passants, charlatans, gourous, réagissent et tentent de guérir Jean-Christophe. Ce sont les souvenirs des ancêtres de la famille. C’est tout l’imaginaire que Fafou projette sur le monde et les événements qui l’entourent et qui participent à la construction du dessinateur qu’il est devenu.


2. Tome 2 (1997)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le second volet de la chronique familiale de David B. évoque plus particulièrement le contexte des années 70, avec sa macrobiotique et ses utopies communautaires, ce qui n’empêche pas l’auteur de digresser sur la guerre 14-18 de son grand-père ou la guerre d’Algérie dont on parlait durant son enfance.


3. Tome 3 (1998)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Voici le troisième tome des souvenirs familiaux de Pierre-François. En 1970, il a douze ans, son frère Jean-Christophe quatorze et sa sœur Florence onze. Ils ont déménagé d’Orléans pour Olivet, un peu plus loin, et s’ennuient ferme. Jean-Christophe est toujours en proie à ses crises d’épilepsie et ses parents, qui ont déjà tenté différents remèdes, dans les voies spirituelles ou macrobiotiques, sont contraints de le placer dans un centre spécialisé en Bretagne. Pierre-François se sent un peu plus seul, continue à soliloquer et à dessiner. Sa sœur noie son vague à l’âme dans la poésie de Gérard de Nerval.

Leur mère souffre de l’absence de son père (décédé l’année précédente) et de celle de Jean-Christophe, dont elle se sent responsable. Désespérée, elle décide de recourir aux services d’une voyante qui, d’une séance de magnétisme à l’autre, lui apprend que son fils est malade car dans une vie précédente il a été officier de l’armée napoléonienne et qu’il a commis des atrocités sans nom ! Aujourd’hui il paie. Pendant quelque temps, ces révélations vont plonger la famille dans la perplexité.

La mère rencontre ensuite un certain pasteur B et sa femme médium, qui n’arriveront à rien de plus concret avec les malaises de la famille, si ce n’est de rendre Florence encore plus angoissée. Heureusement Pierre-François dessine. Sa bande-dessinée, toute de figures inquiétantes qui planent en noir et blanc, devrait lui permettre de sauver son âme et celles des personnes qu’il aime.


4. Tome 4 (1999)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Une enfance à Orléans marquée par les étranges conversations du grand-père et ses opinions d’extrême droite incite Pierre-François à se faire désormais appeler David. L’épilepsie dont souffre son frère et l’étrange univers fantastique entre rêve épique et cauchemar qui hante l’imagination du gamin. Un gamin qui donnait le change en riant et en blaguant mais qui ici donne libre cours à ses tourments et ses fantômes.


5. Tome 5 (2000)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Du vaudou à la Vierge de Lourdes, la mère de David ne laisse rien au hasard pour débarrasser Jean-Christophe de l’épilepsie. David, lui, continue de dessiner et de s’évader à travers des rencontres amicales avec des personnages imaginaires et effrayants. À ces compagnons il raconte le progrès du mal chez son frère, qui se ferme de plus en plus et avec qui il se retrouve malgré lui en situation de rivalité. La violence s’empare petit à petit de Jean-Christophe…


6. Tome 6 (2003)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Après trois ans de mûrissement, David B. achève ici son chef-d’œuvre autobiographique avec une virtuosité et une force sans équivalent. Aux souvenirs de l’arrivée à Paris et des débuts aux Arts Appliqués dans les cours de Georges Pichard, viennent se mêler des rêves dans la continuité du Cheval blême. David B. se met en abyme à cette époque, déjà dans la nécessité de faire un livre sur ce douloureux sujet, précisant : « Je ne savais pas encore que cela me prendrait vingt ans ».

error: Contenu protégé