Horacio d'Alba : liste des albums dans l’ordre

Horacio d’Alba : liste des albums dans l’ordre

Horacio d’Alba est une série de bande dessinée uchronique, scénarisée par Jérôme Le Gris et dessinée par Nicolas Siner. Elle nous plonge dans l’Italie du XVIe siècle et nous montre les rouages qui régissaient la société à cette époque, celle de l’imprimerie, de l’Humanisme, de l’explosion des arts et de la violence politique.

Cette liste énumère les albums de la série dans l’ordre chronologique de leur publication.


1. La République du point d’honneur (2011)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

XVIe siècle. Quelque part en Italie du nord, une société nouvelle a vu le jour : une « République » fondée sur les principes et les croyances de la Rome antique. Après plus d’un siècle de guerres, les princes et condottieres ont fait taire les canons et cesser les affrontements de masse. Désormais les conflits ne se règlent plus sur les champs de batailles mais au Sénat, et l’ordre est maintenu à travers deux écoles de duellistes experts. Horacio d’Alba est le plus célèbre d’entre eux : découvrez sa légende…


2. Le roi soldat (2013)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La tentative d’assassinat sur le sénateur Rembrandt a plongé la République dans la crise. Les conflits sont désormais ouverts et chaque faction fourbit ses armes dans l’attente d’une nouvelle occasion. Qui, de Silas, incontrôlable depuis la trahison de Callisto, ou du Condottiere, ivre de gloire, fera le premier sombrer le pays dans la guerre ? Qui offrira l’opportunité d’action aux armées furieuses du Cardinal Rouge qui campent en attente sur les rives du fleuve Alphée ? Horacio, rongé par ses erreurs passées, écoutera-t-il enfin la voix de sa conscience ? Ou se cachera-t-il encore derrière le choix de ses chefs ? Pendant ce temps, dans l’ombre, Rembrandt œuvre toujours sans relâche pour tenter de sauver la paix…


3. Mémoires d’une Vésuvienne (2016)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Après la mort du sénateur Rembrandt et du Condottiere, Horacio a rassemblé le reste des forces des anciennes Académies sous une seule bannière. Car le Cardinal rouge, sur le point d’être élu pape, compte bien ne plus laisser aucune trace de cette République qu’Horacio tente de sauver. Pour mener sa résistance, le prince-duelliste n’a d’autre choix que de se replier au fort de Castel Maggiore, tenu par la Dame de l’Épine. Pris en tenaille entre les troupes de Rome sur la plaine et la flotte française de l’amiral Brissac sur la mer, Horacio y livrera sans doute son ultime bataille…

error: Contenu protégé