C.R.S = Détresse : liste des albums dans l’ordre

C.R.S = Détresse : liste des albums dans l’ordre

C.R.S = Détresse est une série de bande dessinée humoristique, scénarisée par Achdé, Erroc et Raoul Cauvin, et dessinée par Achdé. Elle met en scène Eugène Lacrymo, membre des CRS depuis 25 ans, sous forme de gags en une planche.

Cette liste énumère les albums de la série dans l’ordre chronologique de leur publication.


1. C.R.S = Détresse (1993)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Un CRS héros de BD, c’est une grande première. Eugène Lacrymo a 25 ans de métier, c’est-à-dire qu’entre autres castagnes glorieuses, il a fait 68 et en conçoit une certaine nostalgie. Au moins, les choses étaient claires : il y avait les gauchistes et les anars. Maintenant, le panel s’est élargi. Remarquez, ça lui permet de faire des comparaisons : par exemple, sur le plan coriacité, les métallurgistes ne valent pas les sidérurgistes lorrains. Mai 68, ce n’est pas seulement les manifs, c’est son mariage avec Simone – 25 ans de fidélité – et la conception, entre deux barricades, d’un fiston baptisé Gédéon. Eugène Lacrymo aime son métier. Il lui arrive de courser les manifestants jusque sur leur lit d’hôpital, et s’il donne une carte de séjour à un immigré, ce n’est que dans un cauchemar dû à l’abus de chipolatas. Le reste du temps, il empile les bavures. Une parodie complètement délirante qui fera plaisir à tous ceux qui ont un jour assisté à une manif – de près, de plus loin, ou à la télé…


2. 3615 code Bavure (1994)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nous retrouvons Eugène Lacrymo, premier CRS héros de bande dessinée, 25 ans de manifs, y compris Mai 68 : c’est là qu’il a rencontré Simone et conçu Gédéon (le fils post-baba-techno-funk en révolte) entre deux barricades. Mais le monde d’Eugène, c’est aussi le gang des petits vieux et Léon Ilievitch Molotov-Molotov, patron de bistrot qui s’est fait ravir sa fiancée 40 ans plus tôt par l’Ambassadeur de Russie. À propos de fiancée, « sous la rude écorce de la brute, le prince charmant reste vigilant », et Eugène, histoire de fêter son 25ème anniversaire de mariage, offre à Simone un Secrétaire Général de Confédération d’extrême-centre fraîchement réduit en purée mais encore vivant… Il faut dire qu’écrabouiller le manifestant, c’est sa vie, à Eugène. Il a de la chance, tout le monde manifeste : les pêcheurs, les femmes au foyer, les derniers ours des Pyrénées, trois nymphomanes et même les toreros. Là, Eugène met le paquet parce que « l’abattoir en paillettes », c’est pas son truc. Tant et si bien qu’on lui remet la matraque d’or pour la 100ème bavure homologuée d’une année particulièrement fertile. Mais personne n’est parfait : la vraie bavure puissance dix lui a échappé. C’est Leveau qui a réussi à aplatir l’abbé Paul, incontestable chouchou national, d’un seul coup d’un seul.


3. Danse avec les coups ! (1995)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Eugène Lacrymo exerce le métier de CRS. Sa mission : faire régner l’ordre, quitte à distribuer quelques coups de matraque ici et là sur les individus qui viendraient troubler l’ordre public. Bien sûr le quidam n’est pas à l’abri de quelques bavures ou d’excès de zèle, mais dans l’ensemble les CRS décrits par Achdé sont plutôt sympathiques ! Alors lisez et circulez.


4. La semaine des 40 heurts ! (1996)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Eugène Lacrymo exerce le métier de CRS. Sa mission : faire régner l’ordre, quitte à distribuer quelques coups de matraque ici et là sur les individus qui viendraient troubler l’ordre public. Bien sûr le quidam n’est pas à l’abri de quelques bavures ou d’excès de zèle, mais dans l’ensemble les CRS décrits par Achdé sont plutôt sympathiques ! Alors lisez et circulez.


5. Le dernier rang part (1997)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Vingt-cinq ans de manifs, trois ans de gloire dans une série BD vedette : revoilà Eugène Lacrymo, CRS de son état et néanmoins papa d’un dénommé Gédéon, post-grunge-techno-rap de son état. L’ennemi n°1 du CRS, c’est la varice, à cause de la station debout prolongée – surtout quand le manifestant ne vient que le lendemain… Un autre danger, c’est le rhume, le nez qui coule dans le masque à gaz, la visière baissée, l’incapacité de se moucher et, donc, l’effet aquarium et la noyade… Mais le seul truc qui arrive à démolir vraiment Eugène, c’est l’ingestion massive de chipolatas. Ça lui donne des cauchemars : il voit sa matraque toute terne et moche parce qu’elle a été lavée avec une poudre quelconque au lieu d’être lavée avec Berzil… Ajoutez à ça le père Machin qui a abattu sa Toinette, l’a découpée en steaks et l’a livrée à la caserne des CRS sans prévenir qu’elle était folle – il appelle ça la guerre bactériologique – et vous aurez une idée de l’ambiance qui règne chez nos vaillants défenseurs de l’ordre.


6. La rossée du matin (1998)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Eugène Lacrymo exerce le métier de CRS. Sa mission : faire régner l’ordre, quitte à distribuer quelques coups de matraque ici et là sur les individus qui viendraient troubler l’ordre public. Bien sûr le quidam n’est pas à l’abri de quelques bavures ou d’excès de zèle, mais dans l’ensemble les CRS décrits par Achdé sont plutôt sympathiques ! Alors lisez et circulez.


7. Mars Matrack ! (1999)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Trente ans de manifs, trente ans de castagne. La vie d’Eugène Lacrymo n’est que stress et gnons – sans compter les injures : trépané de la balayette, foutriquet des roubignolles, morbac à chameau, cresson de chasse d’eau, et autres douceurs. Les manifs de déménageurs, ça fait mal : ils commencent par expédier des broutilles, mais on arrive vite au piano à queue. Les manifs de petits artisans, ça a le mérite d’être varié : on rencontre des cordonniers, des maraîchers et des ramoneurs – ou plutôt, des godasses, des salades et des cheminées. Les manifs de tripiers, c’est tout à fait dégueulasse, et la surveillance de l’ambassade de l’Ousséksaszian, c’est explosif. À côté, le hooligan de base est plutôt confortable : il suffit de l’achever une fois qu’il s’est déjà « expliqué » avec ses copains. Déloger des extra-terrestres sans papier, c’est cruel, et empêcher les vieilles dames de nourrir les pigeons, c’est déprimant. Là, confronté aux gargouillements d’estomac du volatile, Lacrymo craque. On dit que Cohn-Bendit apprécie la série, et partout où se déplace Achdé, il trouve toujours un CRS pour lui demander une dédicace. Ce qui prouve qu’il a bien fait de se pencher sur les déboires de cette corporation mal connue.


8. Coups, coups c’est nous ! (2000)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Où le sous-brigadier Eugène Lacrymo donne et reçoit beaucoup… surtout des coups ! Les guerriers du pavé usent et abusent de leurs pleins pouvoirs comiques dans cette nouvelle rafale de gags scénarisés par le grand Raoul Cauvin.


9. Battu en neige ! (2001)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

On le sait, Eugène Lacrymo et ses collègues sont des adeptes de la farce de frappe et pour maîtriser les foules leur meilleure arme reste le rire. Achdé et Raoul Cauvin nous administrent l’éclatante preuve (par neuf) dans ce nouvel album.


10. Dégelée sur l’herbe (2002)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

C’est le printemps ! Les amoureux cueillent les fleurs, merveilleux signes avant-coureurs du renouveau de mère nature. Eugène Lacrymo, notre Gégène à nous, n’a même pas à se baisser pour ramasser les nouveaux pavés qui vrombissent dans l’air printanier. C’est livraison à domicile. D’autant que la maison Comte Andan, fournisseur attitré de tout ce qui conteste et manifeste, vient de recevoir un nouveau modèle : joli robe, beau granit gris souris, bien équilibré en main, design parfait, ligne d’avant-garde, poids idéal, il renvoie au musée la vieille relique de 68 que votre papa vous a légué avec des sanglots dans la voix (publique). C’est aussi le printemps pour Pamela, la CRS un tantinet obsédée sexuelle qui peut enfin dévoiler ses jolies formes. Ses collègues adoptent aussi sec le profil bas. Car la collègue ne pense qu’à « ça ». Toujours volontaire pour les séances de secourisme la Pamela, surtout lors des cours de bouche-à-bouche. À propos de bouche-à-bouche, un qui aurait dû se méfier, c’est Gédéon, le fiston de Gégène. Embrasser un crapaud peut avoir des conséquences familiales insoupçonnées. Notez que le lancer de manifestant, une spécialité Gégène, a aussi de fâcheuses répercussions sur sa vie familiale, en particulier nocturne. Chaque métier à ses petits ennuis. Et ses dommages collatéraux ! On ne remerciera jamais assez Achdé et Cauvin d’avoir osé montrer les risques pris par de pauvres CRS obligés de taper, qui sur un médecin, qui sur un moniteur de saut à l’élastique. Ou encore d’avoir accepté de divulguer comment un être sensible, sain et équilibré tel qu’Eugène Lacrymo, peut se retrouver coiffé d’une flamboyante coiffure indienne ou le corps couvert de bien curieuses peintures de guerre (urbaine). Un grand merci aussi aux auteurs pour leur contribution constante à l’enrichissement du vocabulaire des rues. « Cressons de latrines, couillons de la lune, croupions mouillés, testicules de mulets, Chtouille de yeti, tréponèmes asmathiques, zézettes de canaris » feront, c’est sûr, la joie de tous !


11. Baffes académie ! (2003)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nos CRS ont des souvenirs plutôt mitigés de leurs années passées sur les bancs de l’école, mais « C’est pas parce qu’on est des brutes qu’on n’a pas de respect pour l’éducation ! » clame notre Eugène Lacrymo préféré. Cette fois-ci, nos gardiens de l’ordre préférés vont avoir à faire à forte partie : des étudiants ! Du petit jeune qui arrondit ses fins de mois en ramassant des pêches aux manifs de profs en furie sur qui on va enfin se venger de tout ce qu’on a subi pendant notre enfance, nos CRS ont affaire à forte partie ! On n’oublie pas au passage d’arracher la dent d’un collègue grâce au « coup de la porte », de faire sauter les valises d’un futur jeune marié, alliances comprises, et d’oublier d’éteindre son portable pendant la revue… Sans oublier de charger un Écossais tout seul, mais dangereux quand même, avec son tronc d’arbre, et de tester un nouveau bouclier thermique en fonçant violemment dedans (aie !), ou une matraque à décharges électriques (ahbobo !). Heureusement que bobonne est là pour régaler notre Eugène de chipolatas à la romaine, hélas pas facile à digérer d’où un cauchemar aux jeux du cirque digne d’Astérix ! Tout ça pour finir par affronter des pompiers armés de trombes d’eau et de neige carbonique. Et on soigne ses ecchymoses à l’hôpital, où on constate qu’un doigt de CRS fille est aussi efficace qu’un poing de CRS-homme…


12. Gaz au mètre (2005)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Un gaz hilarant pour dissiper les manifestants ! Eugène Lacrymo et ses amis C.R.S. n’en ont pas besoin. Le rire est présent partout dans cette nouvelle série de gags largement inspirés à Cauvin et Achdé par la société qui nous entoure… Entre deux Lucky Luke, Achdé retrouve son personnage fétiche et les coups pleuvent de tous les côtés. À lire néanmoins en toute tranquillité…


13. Des coups dans les urnes ! (2007)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Eugène Lacrymo est un fonctionnaire exemplaire, zélé, travailleur ; il est prêt à taper sur tout ce qui bouge pour satisfaire sa hiérarchie. Et en période électorale il n’hésite pas à donner de grands coups dans les urnes. Des gags frappants signés Raoul Cauvin, le scénariste des Tuniques Bleues ou des Femmes en blanc et Achdé à qui l’on doit la formidable reprise de Lucky Luke. Au mois de mai, on a parfois envie de donner un bon coup dans les urnes !

error: Contenu protégé